Mahmoud Sarsak et Akram Rikhawi: footballeurs palestiniens en danger de mort


 

Lettre à Monsieur Lilian Thuran,

Monsieur,

Vous, qui avez montré votre engagement pour que la justice soit appliquée aux Palestiniens, je fais appel à votre coeur pour vous demander de prendre position de manière urgente et officielle sur le sort de Mahmoud Sarsak, footballeur palestinien emprisonné en Israël sans procès ni accusation depuis 3 ans ?
Mahmoud en est à son 81ème jour de grève de la faim, et il peut mourir d’un instant à l’autre.

Israël lui refuse des soins médicaux appropriés hors de la prison de Ramleh et il ne peut pas voir de médecins indépendants.

Les associations de défense des droits de l’homme palestiniennes (Addameer et Al Haq), israélienne (Physicians for Human rights) et Amnesty international demandent sa libération immédiate.

3 juin 2012 – Mahmoud Sarsak et Akram Rikhawi, qui sont en grève de la faim depuis 78 et 59 jours respectivement, ont envoyé aujourd’hui un appel de détresse urgent depuis la prison Ramle d’Israël. Il a été publié par Addameer sur sa page Facebook en Arabe (1) et traduit à la hâte par Electronic Intifada :

Message des prisonniers Mahmoud Sarsak et Akram Rikhawi depuis la prison

Au nom de Dieu Compatissant et Miséricordieux,

Aux masses de Palestine, qui s’accrochent à la terre, qui s’en saisissent comme à des charbons ardents, à tous les révolutionnaires et à tous les gens épris de liberté de par le monde, qui soutiennent notre cause et notre victoire à travers l’histoire ; à ceux qui nous ont toujours prodigué leur fermeté et leur courage dans l’adversité, nos compagnons arabes et musulmans, et les gens épris de liberté du monde ;

Au président de l’Autorité palestinienne, M. Mahmoud Abbas (Abu Mazin), et au frère ministre des Prisonniers et des Ex-Prisonniers M. Issa Qaraqe, et à l’honorable combattant de la liberté Qaddoura Faris, président du Club des Prisonniers, et aux partis et mouvements nationaux et islamiques :

Ceci est un dernier appel de détresse urgent depuis la captivité, la mort lente et programmée dans les cellules du soi-disant hôpital de la prison Ramle, pour que vous sachiez que vos fils et frères luttent toujours contre la mort, et vous ne leur prêtez aucune attention et vous oubliez leur cause – comme si, après la fin de la grève générale, toutes les revendications des prisonniers avaient été satisfaites.

Nous sommes toujours ici, continuant notre grève de la faim illimitée et cette bataille continue depuis 78 jours de grève pour l’un d’entre nous, et 59 jours pour l’autre.

Nous pensions que vous nous soutiendriez dans notre grève de la faim, mais au contraire, vous vous êtes tenus inertes sur nos blessures et notre douleur.

Depuis ici, nous vous interpellons, vous, nos frères, les gens dignes de respect, pour que vous preniez vos responsabilités, car après Dieu, nous n’avons que vous et les gens épris de liberté du monde pour que notre cause soit victorieuse.

Deux : Tandis que la grève de la faim continue de miner nos corps et de saper ce qui nous reste de force, nous vous interpellons pour que vous nous aidiez dans notre bataille à tous niveaux et domaines, locaux, régionaux et internationaux, surtout dans les médias, et en particulier à la télévision palestinienne qui représente le peuple palestinien.

Et également dans les journaux, dans les médias radiophoniques et électroniques, pour que nos voix parviennent aux gens épris de liberté dans le monde et dénonce cette entité, et pour la victoire de notre cause.

Nous disons : il est encore temps et il vaut mieux que le soutien vienne tard que pas du tout. Il vaut mieux que vous nous receviez vivants et victorieux plutôt que comme corps sans vie dans des sacs noirs.

C’est pourquoi, nous deux grévistes de la faim, nous restons en grève, Mahmoud Sarsak depuis 78 jours, et Sheikh Akram Rikhawi depuis 59 jours et qui était déjà malade, après avoir passé 8 ans, malade, à la clinique de la prison Ramle, et qui lutte aujourd’hui contre la mort.

Nous vous informons que nous resterons en grève jusqu’à la satisfaction de nos revendications et que nous ne nous soumettrons pas aux exigences du service pénitentiaire, indépendamment du fait que nous souffrons de restrictions, de provocations et de marchandages, et nous n’accepterons les promesses et les demi-mesures malgré la détérioration de notre santé et notre entrée dans un phase difficile et dangereuse, en particulier après avoir perdu plus de 25 et 18 kg.

Notre peuple, nos dirigeants à Gaza, en Cisjordanie et à l’extérieur, et les gens épris de liberté dans le monde, nous vous appelons, ainsi que tous les peuples du monde qui croient en la justice de notre cause : ne nous abandonnez pas dans les mains vindicatives des geôliers qui prennent ce qu’ils veulent de nos corps fragiles.

C’est vous qui êtes en mesure de nous soutenir pour la victoire de notre bataille.

Vos frères qui restent en grève de la faim jusqu’à la victoire ou le martyre,

Mahmoud Sarsak

Similar posts
  • Au moment où Macron combat un prétend... Concordat Michel Seelig Référence électronique Michel Seelig, Concordat. Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics. Mis en ligne le 24 juillet 2020. Accès : http://publictionnaire.huma-num.fr/notice/concordat/ Le secrétaire général du PS Olivier Faure sème le trouble chez ses ouailles alsaciennes en réclamant l’application de la loi laïque de 1905 en Alsace-Moselle. Chiche! Mitterrand avait “oublié” de [...]
  • Relaxe à Strasbourg pour deux décroch... Décrocheurs de portrait de Macron relaxés à Strasbourg from feuille de chou on [...]
  • Strasbourg marche aux flambeaux contr... https://www.facebook.com/heinkef/posts/10222471275148188 On était 150 manifestant.e.s résolu.e.s à partir de 18h30 place de la République à l’appel des Gilets Jaunes pour protester contre la loi “sécurité globale”. Malgré les embûches de la préfète qui avait raccourci d’une heure trente la durée et interdit les flambeaux sous prétexte que ce sont des “armes par destination“, (les cotons-tiges [...]
  • La préfète du Bas-Rhin met des bâtons... Le saviez-vous? Les flambeaux sont des “armes par destination“… Les cotons-tiges aussi: on peut crever des yeux ou des tympans avec cette arme de destruction massive! Après les attaques par des fasciste de la dernière manifestation, qui ont trouvé refuge du côté de la police, c’est la préfète qui multiplie les obstacles. Les Lumières ne [...]
  • Toutes et tous devant le Tribunal de ... Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 8 décembre à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 08/12/2020 à 8h30, comparaîtra devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg – quai Finkmatt- notre camarade Alain H militant [...]

2 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    8 juin 2012    

    les prisons israéliennes, c’est le pied!

    tous les pauvres juifs ou pas d’Israël, comme par exemple, les rescapés des camps de la mort, et les victimes de l’ultralibéralisme, devraient supplier le gouvernement de les incarcérer au nom de la loi britannique (ta m…) sur la détention administrative de 6 mois, renouvelable à l’infini…

    je suis au courant de ces nouvelles règles dans certaines prisons sionistes; le petit problème parmi d’autres, c’est que pour que les familles puissent apporter tout ça et se faire photographier avec leurs détenus, il faudrait que munies d’un laissez passer militaire, elles puissent se déplacer librement de chez elles en Cisjordanie occupée, sans parler des Gazaouis, bloqués, jusqu’aux prisons israéliennes qui détiennent illégalement ces prisonniers, puisque selon la convention de Genève, ils devraient être emprisonnés par l’occupant en Palestine occupée…là ils sont déportés en Israël…

  2. Hagai Hagai
    8 juin 2012    

    A propos des détenus arabes dans les prisons israéliennes il est intéressant de remonter 7 ans en arrière et de s’intéresser aux revendications des grévistes de la faim d’alors. Ils avaient à l’époque 146 revendications. Un simple tour d’horizon de leurs demandes permet de montrer à quel point ils sont privilégiés en Israël… D’ailleurs, certaines revendications sont tellement énormes que l’on a du mal à croire qu’ils réalisent qu’ils sont emprisonnés, et cela, c’est plutôt bon signe pour eux :

    En ce qui concerne les Visites des familles et/ou des avocats :

    – Autoriser les prisonniers à apporter toutes les boissons qu’ils désirent lors des visites, et non pas exclusivement du « Sprite ».
    – Permettre aux prisonniers de s’habiller en civil, comme ils le désirent, lors des visites (et non plus en uniforme imposé).
    – Permettre aux visiteurs d’apporter, lors des visites, toutes les marques de cigarettes, les cassettes vidéo ou audio qu’ils désirent.
    – Autoriser les prisonniers à prendre des photos en compagnie de leurs proches et enfants.
    – Permettre aux visiteurs d’apporter des couvertures, des montres bracelets, des foulards de tête palestiniens, des bonnets, etc…

    En ce qui concerne les appels téléphoniques :

    – autoriser les téléphones mobiles dans chaque cellule et à chaque prisonnier.

    En ce qui concerne la nourriture :

    – Ouvrir des boulangeries et permettre aux prisonniers palestiniens d’y travailler ; permettre que les personnes en visite apportent du pain.

    En ce qui concerne les punitions collectives :

    – Fin de toutes les punitions collective.
    – Compensation versée au prisonnier pour tout bien détérioré intentionnellement au cours des incursions dans les cellules.

    En ce qui concerne les études et la cantine :

    – Autorisation des journaux et revues, sans délai.
    – Permettre à tous les prisonniers de disposer d’un ordinateur dans leur cellule, et pas seulement aux étudiants.
    – Autoriser les achats de produits arabes et fin du monopole des produits israéliens.
    – Suppression de la TVA de 17%.
    – Mise sur pied d’une commission d’étude afin de vérifier la légalité de la taxe ajoutée de 17 % et le droit des prisonniers a bénéficier des profits réalisés par les ventes de produits de cantine.

    En ce qui concerne les diverses installations et outils :

    – Installer l’air conditionné dans les salles de visite et dans les cellules d’attente.
    – Fourniture d’une bouilloire électrique.
    – Fourniture d’un grille-pain électrique dans chaque cellule.
    – Fourniture d’un petit réfrigérateur dans chaque cellule.
    – Un photocopieur dans chaque section.
    – Installation d’une antenne radio.

    Revendications générales :

    – Remettre à la charge de l’administration carcérale ce qu’elle prenait auparavant à sa charge : dentifrice, brosses à dent, savon, produits d’ hygiène et lessive, etc…
    – Augmenter le nombre des chaînes télévisées par câble.

    ( source : enfantsdepalestine.org )

    Et dire qu’en france, chaque semaine un détenu se suicide … Et dire qu’ aucune association ne s’en émeut… Tout ceci se passe d’autres commentaires. Et bien évidemment je comprendrais votre empressement à na pas publier ce commentaire tant cela mettrait à jour toutes vos manipulations !
    bien cordialement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.