Le footballeur palestinien Mahmoud Al-​​Sarsak sera libéré le 10 juillet.

Le footballeur palestinien Mahmoud Al-​​Sarsak vient de mettre fin à sa grève de la faim qui a duré 92 jours suite à un accord grâce auquel il doit retrouver sa liberté le 10 Juillet prochain. (voir la réaction de Salah Hamouri [1])

Ce jeune homme de 25 ans, originaire de Gaza et membre de l’équipe nationale palestinienne de football a été arrêté en Juillet 2009 et maintenu en détention depuis cette date sans qu’aucune charge ne lui soit signifiée. Il a été détenu en vertu d’une loi israélienne dite des « combattants illégaux », encore plus arbitraire que le système dit 
de la “détention administrative”. Concernant initialement les étrangers, cette “loi” a été étendue aux Palestiniens de Gaza. Elle permet leur détention pour une durée illimitée dans le temps et ceci sans inculpation ni jugement.

Mahmoud Al-​​Sarsak est à ce jour le seul Palestinien de Gaza frappé par cette « loi ».

En attendant sa libération, il sera admis dans la clinique pénitentiaire de la prison de « Ramleh ». Selon l’ONG israélienne, Physicians for Human Rights , « cette clinique ne dispose pas des installations pour traiter les grévistes de la faim de longues périodes ou pour gérer les risques pour leur santé lors de leur retour à une alimentation ».

La formidable mobilisation internationale et sur place a obligé Israël à reculer. En même temps, elle a démasqué la supercherie israélienne en matière de sécurité. Le fait d’accepter finalement la libération de ce jeune footballeur montre bien qu’il ne représente évidemment aucun danger pour la « sécurité et l’existence d’Israël ». Cela démontre, s’il y a encore besoin de preuves, que la politique répressive israélienne est totalement arbitraire.

Des milliers de Palestiniens sont détenus illégalement dans les prisons israéliennes. Il faut tout mettre en œuvre pour les soustraire de cette politique criminelle.

Cette libération promise pour le 10 juillet sera certainement présentée par le gouvernement israélien comme un geste de bonne volonté de sa part. Il n’en est rien. Elle est clairement le fruit de l’investissement de l’opinion internationale et sur place, 
investissement qui est appelé à s’amplifier pour arracher d’autres victoires contre l’arbitraire le plus total qui caractérise la politique d’Israël, pays que d’aucuns ose nommer comme étant “la seule démocratie au Moyen-​​Orient”.

[1] déclaration de Salah Hamouri
La volonté du peuple est plus forte que celle des pouvoirs

Une nouvelle victoire nous met tous devant cette vérité essentielle : 
il y a des autorités qui doivent admettre une fois pour toutes que ceux 
qui ont la volonté ne perdent jamais l’espoir.

Une nouvelle fois, un individu palestinien prénommé Mahmoud Sarsak 
s’est confronté directement à l’occupation israélienne et il nous a 
tous donné une leçon de courage et d’héroïsme.

Il a obligé la 5ème puissance militaire mondiale à reculer en menant 
une bataille avec pour seule arme son estomac vide.

Cette victoire nous donne de plus en plus d’espoir et de foi que cet 
état colonisateur aura le même destin que les anciens pays occupants 
dans le monde : nous les Palestiniens nous serons fatalement les 
vainqueurs.

Salah Hamouri Le 18 juin 2012

 

Similar posts
  • Les hospitaliers des HUS devant lR... 80 manifestants devant l’Agence Régionale de Santé à Strasbourg à l’appel de trois syndicats hospitaliers, FO, la CGT et la CFTC. Après des prises de parole, ils se sont dirigés vers les quais et au passage ont “décoré” le siège du candidat macédonien Fontanel avec des tenus blanches trouées et des vielles baskets pour souligner [...]
  • La police évacue des grévistes à l... [...]
  • Commémoration du massacre des juifs d... [...]
  • Débrayage chez Punch Powerglide à Str... 70 salariés de l’équipe du matin ont débrayé chez Punch Powerglide, usine du Port du Rhin à Strasbourg contre le PSE qui comprend des départs volontaires et des suppressions d’emploi. De l’autre côté des grilles d’entrée des délégués CGT de plusieurs entreprises privées et publiques s’étaient rassemblés avec des Gilets Jaunes en soutien: cheminots, fonctionnaires [...]
  • Rassemblement devant le rectorat de S... https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157987388948599/ Une petite centaine de personnels de l’Education nationale et des gilets jaunes devant le rectorat de Strasbourg rue de la Toussaint, de la maternelle à l’Université. Tous s’opposent à la casse des retraites solidaires. Les profs de lycée s’opposent à la destruction du bac national avec des épreuves locales qui comptent pour un tiers [...]