Pas de parade fasciste à Lyon le 23 juin !

Communiqué de presse :
 
Le collectif de vigilance 69 se félicite de l’interdiction de la manifestation des Jeunesses Nationalistes, qui devait avoir lieu samedi  23 juin. Les rues lyonnaises ne peuvent être le théâtre des parades fascistes organisées par Gabriac et Benedetti !
 
L’action déterminante des quartiers populaires
Le collectif de vigilance 69 félicite les habitantEs et les commerçantEs des quartiers de la Bourse du travail et de la Guillotière, qui ont répondu à son appel en manifestant leur inquiétude, leur indignation ou leur colère auprès du Préfet.
 
Seuls les fachos devaient être interdits !
Pour autant, le collectif de vigilance 69 tient à manifester son indignation : le Préfet a également interdit son rassemblement prévu à 14 h 30 devant la Bourse du travail.
En lui appliquant le même traitement que les groupes factieux de la « révolte des souchiens » (Jeunesses Nationalistes, GUD,  Œuvre française, etc.), alors que toutes les organisations (partis, associations, syndicats) qui le composent luttent quotidiennement pour l’extension des libertés, le Préfet a commis une grave erreur d’appréciation : nous ne pouvons pas accepter d’être assimiléEs à des fascistes !
Le collectif de vigilance 69 a pris acte ce matin de l’interdiction de son rassemblement et appelle en conséquence ces organisations et leurs militantEs, la population du quartier à ne pas se rassembler samedi à 14 h 30 sur la place Guichard.
 
Le combat antifasciste continue
En portant plainte contre le GUD Lyon pour incitation à la haine raciale ;
En poursuivant son action contre Gabriac, qui siège toujours au conseil régional Rhône-Alpes alors qu’il multiplie (et assume) les saluts hitlériens et qu’il est en attente de son procès pour menaces de mort ;
En n’oubliant pas l’existence des verrues du paysage lyonnais (local des JN rue de Marseille, local des identitaires de la Traboule rue du Change) qu’il faudra bien extirper de ce paysage ;
Le collectif de vigilance 69, déterminé dans son action et renforcé par cette victoire du 21 juin, continuera évidemment son action sur tous les terrains, notamment en combattant les discours et attitudes qui ont permis, toutes ces dernières années, de développer et légitimer le FN et ses satellites.
 
 
Similar posts
  • Trop c’est trop: les étudiants ... Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la République à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escarpe. Plusieurs témoignages ont été entendus avant le départ du cortège, sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans [...]
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]