Strasbourg: 17 octobre 1961-17 octobre 2012 contre l’oubli

C’est devenu une tradition depuis une dizaine d’années. Plusieurs dizaines de personnes ont été une fois de plus fidèles au rendez-vous sur le Pont du Corbeau à Strasbourg, à l’occasion de l’anniversaire du massacre de centaines d’Algériens à Paris le 17 octobre 1961, sous la présidence du général de Gaulle, le premier ministre Michel Debré, le ministre de l’intérieur Roger Frey et en dessous d’eux, le préfet de police de Paris, le sinistre Maurice Papon qui, après avoir envoyé 2000 Juifs de Bordeaux à la mort, avait fait massacrer au moins deux cent Algériens qui manifestaient pacifiquement contre le couvre-feu qui leur était imposé, un an avant la fin de la sale guerre d’Algérie.

Cette année encore les participants réclamaient qu’une place de Strasbourg soit appelée Place du 17 octobre 1961.

Des rencontres ont eu lieu avec des représentants de la mairie qui laissent entrevoir peut-être le succès de la démarche pour l’an prochain.

Sans attendre, après les discours sur le Pont, y compris celui impromptu de Roger Winterhalter,[pétition à signer] les manifestants se sont rendus en cortège sur la placette sans dénomination qui jouxte la crèche Stenger-Bachmann, pour y accrocher une plaque provisoire, dans l’espoir que l’an prochain, le sénateur-maire Roland Ries lui-même dévoilera enfin une plaque émaillée officielle.

Similar posts
  • Relaxe à Strasbourg pour deux décroch... Décrocheurs de portrait de Macron relaxés à Strasbourg from feuille de chou on [...]
  • Strasbourg marche aux flambeaux contr... https://www.facebook.com/heinkef/posts/10222471275148188 On était 150 manifestant.e.s résolu.e.s à partir de 18h30 place de la République à l’appel des Gilets Jaunes pour protester contre la loi “sécurité globale”. Malgré les embûches de la préfète qui avait raccourci d’une heure trente la durée et interdit les flambeaux sous prétexte que ce sont des “armes par destination“, (les cotons-tiges [...]
  • La préfète du Bas-Rhin met des bâtons... Le saviez-vous? Les flambeaux sont des “armes par destination“… Les cotons-tiges aussi: on peut crever des yeux ou des tympans avec cette arme de destruction massive! Après les attaques par des fasciste de la dernière manifestation, qui ont trouvé refuge du côté de la police, c’est la préfète qui multiplie les obstacles. Les Lumières ne [...]
  • Toutes et tous devant le Tribunal de ... Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 8 décembre à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 08/12/2020 à 8h30, comparaîtra devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg – quai Finkmatt- notre camarade Alain H militant [...]
  • Manifestation de femmes contre les vi... Un cortège de femmes à parcouru les rues de Strasbourg ce dimanche depuis la place Kléber où elles avaient été autorisées à se rassembler contrairement aux rassemblements de la veille. Elles, et quelques hommes, ont pris les quais puis l’avenue de la Liberté jusqu’au tribunal. Slogans féministes percutants, et anti-flics ou antifascistes au lendemain de [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.