Gaza-Strasbourg: tous-tes dans la rue samedi 24 novembre 2012

Le point sur la situation à Gaza le 21 novembre 2012 à 18h
http://plateforme-palestine.org/spip.php?article3507

Environ 70 personnes se sont rassemblées ce soir place Kléber à Strasbourg pour condamner les attaques israéliennes contre Gaza.
Deux heures avant une trêve annoncée qui, si elle est respectée, permettra aux Gazaouis de panser leurs blessures, d’enterrer leurs morts, et peut-être de dormir plus tranquilles, les participants qui portaient des flambeaux ou faisaient briller la palote lumière de bougies, ont répété les slogans de la prochaine manifestation de rue.

SAMEDI 24 NOVEMBRE 2012 15 H
RENDEZ-VOUS PLACE DE LA GARE

Le cortège défilera par le Boulevard de Metz, la rue du Faubourg-National, la Grand-Rue, la rue des Francs-Bourgeois, la rue du 22 Novembre, le Pont Kuss, la rue du Maire-Kuss jusqu’à la place de la Gare où s’effectuera la dissolution.


Deux étudiants palestiniens, de Gaza et Naplouse interviewés par Feuille2ChouRadio
20121121 182154[powerpress]

Les organisateurs demandent aux manifestants de se placer exclusivement derrière la banderole de tête, de ne pas déborder par les trottoirs, de scander les slogans adoptés par le collectif des organisations en respectant les consignes du Service d’Ordre reconnaissable par un signe distinctif.

Cette manifestation exprimera notre colère contre l’État d’Israël, exigera que les USA, l’Europe, la France changent de politique et cessent de soutenir l’agresseur.

La trêve, si elle est respectée, ne signifie hélas pas la levée du blocus criminel de Gaza, un sociocide contre 1,7 millions d’habitants martyrisés dans la plus grande prison à ciel ouvert au monde.

La dignité et la combativité de notre défilé apporteront un peu de baume au cœur des Gazaouis. Quelques étudiants palestiniens de Strasbourg ont participé aux dernières initiatives et participeront à nouveau au cortège.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.