Interdire les pétards, ou les licenciements?

7750851349_les-accidents-dus-a-des-petards-se-multiplient

Le bilan de la nuit du réveillon est lourd en Alsace, deux morts, un troisième jeune homme dans le coma, des dizaines de blessés et le lot désormais “traditionnel” de voitures brûlées.
Les autorités sonnent l’alarme, les médias font couler l’encre, des élus saisissent le flic en chef, Valls, d’autres élucubrent une interdiction généralisée, illégale eu égard aux libertés, et heurtant de front une tradition alémanique ancienne.
Ces morts, ces blessés sont de trop, mais n’y a-t-il pas quelque chose de suspect dans cette médiatisation à outrance d’accidents, évitables avec quelques règles de sécurité, inscrits au calendrier aussi sûrement que les carnavals rhénans? Va-t-on encore supprimer les quelques libertés qui n’ont pas encore été confisquées?
Souhaitez-vous vivre dans le monde aseptisé, et super-fliqué qu’ILS nous destinent?
Pourquoi ces cris d’orfraie qu’on n’entend pas pour les accidents du travail bien plus nombreux, qui ne font qu’exceptionnellement la une des journaux? Le gouvernement, les élus n’ont-ils rien de plus urgent à traiter que ces accidents du loisir? La misère qui s’étend, les licenciements, le chômage, le racisme, la xénophobie, la guerre d’Assad contre son peuple, le sociocide des Palestiniens, font-ils l’objet de tant de sollicitude? Et si, au lieu de condamner les lampistes, quelques jeunes ramassés au hasard des charges policières, dans les quartiers dits sensibles, pour masquer le chômage de masse de la jeunesse, la désespérance d’une situation où des gens qui travaillent vivent dans la rue, pour ne pas parler des demandeurs d’asile ou des Roms dans leurs bidonvilles, on commençait à parler des vrais problèmes et à combattre le capitalisme et ses méfaits qui nous mènent tout droit à une catastrophe annoncée sinon au retour de la guerre portée par les nationalismes de la libre concurrence des marchés et de la finance sans loi? L’année 2013, en France, en Europe, dans le monde sera plus terrible que l’année qui vient de s’achever. L’UMPS dévalué, s’ouvre, pour dire les choses en gros, la course de vitesse de l’alternative Le Pen/Mélenchon, avec un retard du second. En attendant mieux…
Bonne année de luttes à toutes et tous!

Similar posts
  • L’affaire Dreyfus vue d’A... Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées hier au FEC pour une séance organisée conjointement par le Centre culturel alsacien et le Foyer de l’étudiant catholique consacrée à l’Affaire Dreyfus vue d’Alsace. C’est l’historien Jean-Claude Richez qui présentait le résultat de son travail de recherche en particulier dans la presse alsacienne (fort abondante!) des dernières [...]
  • Concessions autoroutières bradées au ... Vendredi 18 septembre 2020, Vincent DELAHAYE, rapporteur, a présenté à la presse les conclusions de la commission d’enquête sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières, au Sénat (1). Engagé dans la lutte contre le contournement Ouest de Strasbourg, veuillez trouver la réaction du collectif GCO NON MERCI : Le GCO, cette autoroute [...]
  • 500 manifestants à Strasbourg et une ... 500 manifestants pour cette rentrée sociale de lutte avec CGT, Sud, CNT,FSU, etc et PCF, PCOF, NPA, Sans Papiers d’Alsace… Cortège tranquille animé par un pôle radical formé en chemin. Il a fallu que les policiers emmerdent quelques gilets jaunes à l’issue de la manifestation. Totalement injustifié! Comme si la nouvelle préfète déjà rétoquée 3 [...]
  • Rentrée des luttes en Alsace Gilets jaunes, Marche pour le climat, Vélorution contre la Start up Nation Israël, femmes contre les violences machistes, on avait le choix des bonnes causes ce samedi 10 septembre. Le 11 septembre anniversaire du putsch de Pinochet au Chili Colmar Statue de la liberté à Colmar   Intervention UJFP-Alsace Vidéo de Christan Bonardi Publiée par [...]
  • A propos de la prétendue “impor... Lu dans les DNA du 7 septembre 2020 Géopolitique municipale Le conseil municipal de Strasbourg a approuvé lundi dernier une motion à la suite de l’agression antisémite d’un graffeur dans un quartier de la ville. La finalisation de ce texte a donné lieu à un vif échange entre des représentants de la majorité municipale, dont [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.