Mathieu Rigouste: entretien sur les banlieues

rigouste

Série d’entretiens avec Mathieu Rigouste sur les banlieues:

Partie 1 – Face au regard dominant sur les cités, la solution : créer ses propres médias…

Partie 2 – Comment l’image de l’autre est décomposée dans des figures de l’ami ou de l’ennemi, conformes à l’idéologie libérale…

Partie 3 – En niant aux discours et actions des jeunes toute dimension politique, on les associe à l’image de l’animal furieux qui déclenche l’imaginaire de la traque. Les fantasmes occultent les liens entre les différents types d’immigration et le passé colonial de la France…

Partie 4 – Le mot banlieu, c’est le lieu du ban, le lieu des bannis, de ceux qui n’ont plus leur place dans la société.
Jusqu’à la gauche plurielle on veut restaurer un ordre républicain que personne ne parvient à décrire, car derrière l’idéal républicain perdu, se cache le modèle colonial.

Partie 5 – La fabrication de l’image de l’« ami » sous la forme de l’exception…

Partie 6 – Retour sur les « émeutes » et les modes offensifs permettant de contrer les discours dominants…

Partie 7 – Sur les rapports de domination, de Victor Hugo aux émeutes et des écoles incendiées à l’analyse de la domination. La lecture des livres des dominants et la lecture de la société…

Partie 8 – Réalité et phénomène social ; sur les clichés, l’importances des perspectives, et l’importance d’assumer ses partis pris…

Partie 9 – Par principe, une société qui vit sur la domination d’un groupe par un autre dispose des médias qu’elle mérite, et fabrique des imaginaires qui permettent de l’entretenir…

La Feuille de chou recommande:

http://intercession.over-blog.org/

 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.