L’armée israélienne arrête une mère et son bébé de 18 mois

Cette vidéo choquante montre l’arrestation, par les forces militaires israéliennes, d’une femme palestinienne portant son bébé dans les collines du sud d’Al Khalil (Hébron). Entre 2003 et 2008, 4 femmes ont accouché en prison, et leur droit aux nécessités de base pour leurs enfants ont été déniés.

Reema et sa fille de 18 mois, Quamar, ont été arrêtées hier dans la matinée dans le village Umm Al Arayes, dans les collines du Sud d’Al Khalil (Hébron). Reema a été arrêtée alors qu’elle arrivait sur les terres familiales pour les cultiver. La mère et sa fille sont actuellement toujours détenues à la station de police d’Al Khalil (Hébron). Apparemment, les policiers de la station insistent pour qu’elles passent la nuit en prison.

Similar posts
  • 210 ème expulsion de Al-Araqib en Pal... Hier matin la police est encore intervenue pour détruire le village d’al-Araqib ! En fait de « village » il n’y avait que cette tente montée à la hâte 3 semaines après la dernière destruction et destinée occuper la terre où les Bédouins A-Turi se sont installés il y a 140 ans, du temps de [...]
  • Gaza: Ziad Medoukh : « Peut-on témoig... « Peut-on témoigner des crimes répétés ? » Peut-on décrire un crime dans les ruines ? Ou plutôt, peut-on survivre sous un tel déluge de feu à Gaza ? Comme citoyen palestinien de Gaza, je suis accoutumé à témoigner des atrocités de l’occupation. Cependant, une semaine après le cessez-le-feu, la tâche est bien ardue pour décrire la [...]
  • Massacre à Gaza dans l’indiffér... L’armée israélienne peut être fière de ses crimes contre les enfants de Gaza. Elle peut commettre les pires horreurs puisqu’elle a le feu vert et le soutien des maitres du monde. Alors que ces enfants pourraient être endormis dans les bras de leurs parents, les voici portés à la hâte dans les hôpitaux pour se [...]
  • BDS: Michèle Sibony et Amnesty Intern... [...]
  • Salah Hamouri arrêté ce lundi matin! [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.