Le proviseur du lycée Le Corbusier d’Illkirch-Graffenstaden critique des médias

A la suite de la publication le 6 février d’un papier sur un vol à l’arraché, le proviseur du lycée mentionné a demandé et obtenu une précision de la part des Dernières Nouvelles d’Alsace.

Je m’étonne qu’une communauté scolaire accueillant 1350 élèves, 610 apprentis et 360 adultes puisse être citée alors qu’elle est étrangère à cette affaire. Je n’ai jamais remarqué que quand des adultes étaient impliqués dans des affaires pénales, leurs employeurs étaient systématiquement désignés.

En effet, mais cette pratique du Journal est assez fréquente lorsque des faits divers concernent des personnes de nationalité étrangère, alors même que ne sont pas marqués “Alsaciens” ou “Français” les autres…

Lu dans le Chournal

par A.P., publié le 06/02/2013 à 05:00

Illkirch-Graffenstaden Vol à l’arraché Une femme de 86 ans hospitalisée

Une femme de 86 ans est actuellement hospitalisée à Illkirch-Graffenstaden à la suite du vol à l’arraché de son sac à main jeudi dernier. Quatre mineurs ont été interpellés. Trois d’entre eux sont toujours en garde à vue.

Selon les policiers de la sûreté départementale, les images du centre de supervision vidéo (CSV) sont impressionnantes. Lorsque l’agresseur s’empare de son sac, la victime qui se trouve à l’arrêt de tramway Lixenbuhl est projetée en l’air. Elle chute ensuite lourdement au sol.

Souffrant de fractures à l’épaule et à la pommette, l’octogénaire a été transportée au centre de traumatologie et d’orthopédie d’Illkirch-Graffenstaden, où elle est toujours hospitalisée. Dix jours d’incapacité totale de travail lui ont d’ores et déjà été délivrés.

Un butin de 30 euros

Grâce aux caméras, les enquêteurs ont rapidement pu identifier un groupe de trois jeunes gens présents lors de l’agression. Interpellés et interrogés, ils ont livré le nom du voleur qui était avec eux. Ce dernier a été appréhendé lundi.

Âgés de 16 à 17 ans, les quatre adolescents sont scolarisés au lycée Le Corbusier d’Illkirch-Graffenstaden. L’un d’entre eux a été mis hors de cause et remis en liberté.

Les trois autres étaient encore hier soir en garde à vue dans les locaux de l’hôtel de police de Strasbourg.

L’auteur des faits aurait agi par manque d’argent après avoir été encouragé par l’un de ses camarades. Le troisième aurait récupéré le butin de 30 euros.

Tous trois doivent être déférés aujourd’hui devant le parquet des mineurs.
par A.P., publié le 06/02/2013 à 05:00

Similar posts
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]
  • La culture dans la rue à Strasbourg Forum et spectacle des élèves du TNS Place de la République Devant le TNS Papageno Sur les quais Alsace révoltée sur les quais Un policier municipal qui croit encore qu’il est interdit de filmer la police Culture en danger, jeunesse [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.