Pour la création d’une commission d’enquête parlementaire sur la politique militaire de la France au Mali et en Afrique

L’intervention de la France au Mali, suite à celles qui ont été conduites en Côte d’Ivoire et en Lybie dans la dernière période, manifeste les risques de recolonisation à l’œuvre en Afrique. Les médias français, souvent inféodés au lobby militaro-industriel, ont beau jeu de saluer la légitimité de cette dernière intervention, il n’empêche qu’elle s’inscrit dans l’objectif du maintien de l’ordre néo-colonial et impérialiste, désormais sous la forme militaire.

Lire la suite: http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article3215

1158-Mali-A

Similar posts
  • 1500 manifestants devant le consulat ... “Fermer le ciel ” De 14 à 16h plus de 1500 manifestants ont stationné devant le consulat russe place Brant à Strasbourg gardé par des policiers et des barrières. Après l’hymne national ukrainien, plusieurs discours se sont succédé, avec des interruptions de slogans repris par la foule. Peu à peu les manifestants occupant toute la [...]
  • Un reportage sur la Cité universitair... [...]
  • Strasbourg, par milliers, en soutien ... 3000 manifestants place Kléber à Strasbourg en soutien à l’Ukraine agressée par Poutine. Un grand drapeau bleu et jaune était suspendu au balcon de l’Aubette. Et dans la foule diverse mais unie dans une même réprobation de la Russie de Poutine qui porte la guerre en Europe, des drapeaux et des citoyens de plusieurs pays [...]
  • La milice à Macron au travail avenue ... [...]
  • Commémoration du massacre des juifs d... Comme chaque année, le 14 février, Georges Yoram Federmann avait donné rendez-vous place de la République à Strasbourg le jour de la Saint-Valentin, afin de commémorer, non l’amour, mais le massacre des juifs de la ville en 1349, accusés d’avoir empoisonné les puits et d’être responsables de la peste qui sévissait dans toute l’Europe. En [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.