Un million et demi de Portugais dans la rue contre l’austérité ce jour

Soit plus d’ 1 habitant sur 7 pour demander la démission d’un gouvernement conservateur, avide de cures d’austérité, et protester contre la politique de la Troïka dont des représentants étaient reçus dans la capitale portugaise ce jour. 500 000 manifestants à Lisbonne, 400 000 à Porto, et des dizaines de milliers d’autres dans 40 villes du pays les ont accueilli au cri de “Que se lixe a Troika!  (“Que la Troïka aille se faire voir!”).

Solidarité et imitation du peuple portugais !

421809_420621888026458_1061405836_n

http://www.lalibre.be/actu/international/article/800673/une-maree-humaine-au-portugal-contre-l-austerite.html

http://www.humanite.fr/monde/portugal-516557

BEXsEeECYAAVYVx--1-

Lisbonne

542629_533873769967904_1922988150_n

Lisbonne

601490_499931396736149_919456918_n

Porto

Similar posts
  • 20 morts à Gaza, dont 9 enfants L’horreur des bombardements de cette nuit Tard hier soir Iyad nous envoie ce message “Nouveau massacre à Gaza, 3 enfants tués dans des raids israéliens”. Puis, impossible d’appeler, WhatsApp ne fonctionne plus… Cette nuit nous a ramenés 23 ans en arrière quand nous tremblions pour nos amis et nos proches bombardés (“pour leur bien” – [...]
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.