“Ce qui n’est pas dans le Journal unique [ DNAlsace] ni Rue 89 Strasbourg est dans la Feuille de chou

dna_credit_mutuel_alsace_feuille2chouphoto

dna_credit_mutuel_alsace_feuille2chouphoto

Je l’ai lu dans le Journal“, entend-on souvent dire, ce qui signifie non seulement que l’information s’y trouvait, mais aussi, implicitement, que la chose a eu lieu, dans le monde réel.
Par conséquent, même si ce n’est pas explicite, ce qui n’est pas dans le Journal, ou sur les écrans, de BFMTV, par exemple, le France Info de l’image, n’a pas du tout existé.

Ainsi, pour eux qui lisent les Dernières Nouvelles d’Alsace, ce mercredi 13 mars 2013, il n’y a eu qu’une “seule contestation notable à la visite du président israélien au Parlement européen hier“.

Voici ce qu’on peut lire en page 6 du premier cahier des DNA:

Sous la pluie qui arrosait Strasbourg hier, la banderole avait du mal à tenir debout. Et donnait bien du fil à retordre à la poignée de militants qui comptait accueillir Shimon Peres avec un « Free Palestine » (« Libérez la Palestine » ou « Palestine libre ») de 15 mètres de long.

Une banderole mouillée. Seule contestation notable à la visite du président israélien au Parlement européen hier.”

Et la Feuille de chou vous offre même la photo de l’action que les DNA ne montrent pas:

flashmob anti Pérès

flashmob anti Pérès

Bien entendu, on ne saurait en rendre responsable Anne-Camille Beckelynck, la correspondante des DNA dans l’hémicycle azuré. Elle était à l’intérieur du Parlement et ne peut être au four et au moulin.

Mais, qu’on sache, les DNA sont une grosse entreprise de presse, où les journalistes et autres photographes se comptent par dizaines.

Pourtant, contrairement à France 3 Alsace qui s’est rendue place Kléber, à 17h30, et a produit un bref contrepoint aux images de Shimon Pérès au parlement, en filmant les 40 à 50 manifestants dénonçant le criminel de guerre et président israélien, les DNA sont totalement muettes. Pas une ligne, pas une photographie! Un non-événement?

France3 Alsace était présent, le reportage débute à 05’19 : http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1920_alsace_,78702053.html

On attend avec curiosité les explications que les responsables du Journal ne manqueront pas de fournir.

Les DNA qui ont vu “une poignée de militants” n’ont vu ni les deux autres sur place, près des agriculteurs et des moutons, ni la cinquantaine place Kléber en fin de journée.

Dégage, Pérès feuille2chouphoto

Dégage, Pérès feuille2chouphoto

Ni les élu(e)s de la GUE/VN, qui ont eu un certain mal, eux-mêmes, à manifester à l’intérieur du Parlement, leur opposition à la politique israélienne et à Shimon Pérès, ce prix Nobel de la paix qui poursuit la guerre au peuple palestinien.

http://www.flickr.com/photos/guengl/sets/72157632975318653/show/

Cette fois encore, le “jingle” de la Feuille de chou se justifie: “Ce qui n’est pas dans le Journal est dans la Feuille de chou.

Et cette remarque vaut aussi pour Rue 89 Strasbourg tout aussi taiseux.

A quand Rue 93 Strasbourg?

Similar posts
  • Au moment où Macron combat un prétend... Concordat Michel Seelig Référence électronique Michel Seelig, Concordat. Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics. Mis en ligne le 24 juillet 2020. Accès : http://publictionnaire.huma-num.fr/notice/concordat/ Le secrétaire général du PS Olivier Faure sème le trouble chez ses ouailles alsaciennes en réclamant l’application de la loi laïque de 1905 en Alsace-Moselle. Chiche! Mitterrand avait “oublié” de [...]
  • Relaxe à Strasbourg pour deux décroch... Décrocheurs de portrait de Macron relaxés à Strasbourg from feuille de chou on [...]
  • Strasbourg marche aux flambeaux contr... https://www.facebook.com/heinkef/posts/10222471275148188 On était 150 manifestant.e.s résolu.e.s à partir de 18h30 place de la République à l’appel des Gilets Jaunes pour protester contre la loi “sécurité globale”. Malgré les embûches de la préfète qui avait raccourci d’une heure trente la durée et interdit les flambeaux sous prétexte que ce sont des “armes par destination“, (les cotons-tiges [...]
  • La préfète du Bas-Rhin met des bâtons... Le saviez-vous? Les flambeaux sont des “armes par destination“… Les cotons-tiges aussi: on peut crever des yeux ou des tympans avec cette arme de destruction massive! Après les attaques par des fasciste de la dernière manifestation, qui ont trouvé refuge du côté de la police, c’est la préfète qui multiplie les obstacles. Les Lumières ne [...]
  • Toutes et tous devant le Tribunal de ... Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 8 décembre à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 08/12/2020 à 8h30, comparaîtra devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg – quai Finkmatt- notre camarade Alain H militant [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.