OTAN pour toi…

besancenot_otan_3avril_
Il y a quatre ans, les USA et le Préfet de la Région Alsace empêchait une manifestation déclarée de se dérouler.

http://picasaweb.google.fr/lh/sredir?uname=jcreyem&target=ALBUM&id=5454773845710557953&authkey=Gv1sRgCIDDw7H446CGpwE&feat=email

De notre ami et camarade Georges Yoram Federmann

De juillet 2010 un texte que ne date pas écrit sans” nègre” et accueilli par la Revue d’ Espoir à Colmar , foi de rabbin laïc.

« Pour atteindre les sommets.

HARIBO* macht Kinder froh – rend les enfants heureux.
Le sommet de l’OTAN , de triste mémoire, s’est tenu à Strasbourg les 3 et 4 avril 2009.

L’occasion pour les autorités-préfet et maire de Strasbourg- de réunir leurs pouvoirs pour transformer la ville en camp retranché et lui imposer un véritable état de siège en créant des zones de restriction de circulation touchant près de 40000 personnes badgées et fichées (illégalement)
Afin de garantir « la sûreté des voyages officiels » de moins de 30 délégations internationales dont celle du « président » comme on désigne au sein des instances de l’OTAN Mr Obama !
Le préfet a affirmé qu’il ne s’agissait que «de mettre en sécurité des lieux de déroulement du sommet (3 au total), des lieux de résidence pour les délégations et des itinéraires empruntés par les cortèges officiels» !
20000 hommes de main ont été réquisitionnés pour contrôler les différents check-points établis.
Le sigle « OTAN » a fait la démonstration qu’il était capable de captiver l’attention de centaines de milliers de citoyens et tel un hypnotiseur d’émousser toute capacité critique.
Aucun débat de fond sur le sens de l’adhésion à l’OTAN, sur son financement, son commandement
américain, son idéologie et notamment ses PPP (Partenariats pour la paix) dont «le dialogue méditerranéen» qui associe Mauritanie, Algérie, Tunisie, Maroc, Egypte, Jordanie … et Israël … mais exclue l’Autorité Palestinienne !
Donc, les mêmes qui s’offusquaient des crimes de guerre israéliens contre Gaza en janvier dernier encouragent aujourd’hui Israël à récidiver avec l’aval de l’ OTAN !
L’OTAN a été capable de créer l’unanimité idéologique autour de sa doctrine (implicite) en gommant toute aspérité critique et en rendant toute tentative de débat démocratique superfétatoire.
Le Tribunal administratif qui a rejeté les référés-liberté intentés par quelques Strasbourgeois a même repris les arguments avancés par la préfecture pour justifier des mesures restrictives à la libre circulation en rappelant la menace constituée pour l’ordre public par « les appels à la désobéissance civile » ayant circulé « dans les médias et notamment sur internet ».
Ceci illustrant de manière pathétique le décalage idéologique existant entre la société civile et ses dirigeants délégués par elle à l’exercice du pouvoir.
Associer « désobéissance civile » à un appel à la violence montre l’indigence culturelle de « nos élites ».
Dont devra aussi s’excuser S Royal.
L’illégalité a été érigée en règle et les autorités ont fait un pied de nez à la loi avec la « complicité » de la CNIL (qu’on avait connue plus avisée et vigilante) et « la connivence » du Tribunal Administratif qui n’a pas jugé illégal l’existence d’un fichier non déclaré à la CNIL.
Les pouvoirs publics ont réussi à légitimer l’usage de la force pour la paix et à criminaliser les pacifistes comme lors de la manifestation antinucléaire de Colmar le 3 octobre dernier.
Et on voudrait aussi nous faire croire que les 400 caméras de vidéo surveillance existant à Strasbourg n’ont pas émoussé l’esprit critique des Strasbourgeois qui ont semblé s’accommoder, dans leur ensemble, de toutes ces restrictions comme si, d’une certaine manière, ils les acceptaient sinon les appelaient de leurs vœux !
Quid de l’esprit critique des 3000 journalistes présents à qui l’organisation a offert un pack comprenant des bonbons Haribo* et des chocolats Ritter Sport* frappés du sigle de l’ OTAN et un film de M Gazier et de J Malaterre sur Jean-Marie Le Clézio sur l’universalité des cultures et des mondes primitifs qui s’achève sur un dialogue avec Tony Gatlif, le cinéaste gitan, récupérés pour l’occasion .
A quand les bombes et les armes de l’OTAN marqués par Haribo* ?
Les délégations se sont retrouvées au Palais de la musique et des congrès appelé aussi Pierre Pfimlin, Maire de Strasbourg et président du Parlement Européen mais aussi juge d’instruction sous Vichy de 41 à 44, pendant que les épouses des chefs d’Etat et Mr Merckel devaient être reçus à l’ IRCAD dont une des salles porte le nom de René Leriche, un de nos plus grands médecins mais aussi premier président de l’ Ordre des médecins sous Vichy de 40 à 42.
Nous sommes-nous vraiment extirpés de cette matrice idéologique ?
Et aujourd’hui, malgré tout cela Strasbourg s’est porté candidat (malheureux) pour l’organisation du G20 en 2011. C’est Cannes qui l’a emporté.
Il nous restera toujours pour nous consoler le Rallye automobile de France arraché pour 3 ans à la Corse au prix fort : 5 Millions d’euros de subvention des collectivités alsaciennes à un moment où
Général Motors met en jeu une partie des acquis sociaux pour « préserver l’emploi » et revenir au paternalisme.
Il nous restera toujours le Racing à supporter en CFA ou en National !

Similar posts
  • Au moment où Macron combat un prétend... Concordat Michel Seelig Référence électronique Michel Seelig, Concordat. Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics. Mis en ligne le 24 juillet 2020. Accès : [...]
  • Relaxe à Strasbourg pour deux décroch... Décrocheurs de portrait de Macron relaxés à Strasbourg from feuille de chou on [...]
  • Strasbourg marche aux flambeaux contr... https://www.facebook.com/heinkef/posts/10222471275148188 On était 150 manifestant.e.s résolu.e.s à partir de 18h30 place de la République à l’appel des Gilets Jaunes pour protester contre la loi “sécurité globale”. Malgré les embûches de la préfète qui avait raccourci d’une heure trente la durée et interdit les flambeaux sous prétexte que ce sont des “armes par destination“, (les cotons-tiges [...]
  • La préfète du Bas-Rhin met des bâtons... Le saviez-vous? Les flambeaux sont des “armes par destination“… Les cotons-tiges aussi: on peut crever des yeux ou des tympans avec cette arme de destruction massive! Après les attaques par des fasciste de la dernière manifestation, qui ont trouvé refuge du côté de la police, c’est la préfète qui multiplie les obstacles. Les Lumières ne [...]
  • Toutes et tous devant le Tribunal de ... Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 8 décembre à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 08/12/2020 à 8h30, comparaîtra devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg – quai Finkmatt- notre camarade Alain H militant [...]

1 Commentaire

  1. Dr Georges Yoram Federmann Dr Georges Yoram Federmann
    4 avril 2013    

    De juillet 2010 un texte que ne date pas écrit sans” nègre” et accueilli par la Revue d’ Espoir à Colmar , foi de rabbin laïc.

    « Pour atteindre les sommets.
    HARIBO* macht Kinder froh – rend les enfants heureux.
    Le sommet de l’OTAN , de triste mémoire, s’est tenu à Strasbourg les 3 et 4 avril 2009.
    L’occasion pour les autorités-préfet et maire de Strasbourg- de réunir leurs pouvoirs pour transformer la ville en camp retranché et lui imposer un véritable état de siège en créant des zones de restriction de circulation touchant près de 40000 personnes badgées et fichées (illégalement)
    Afin de garantir « la sûreté des voyages officiels » de moins de 30 délégations internationales dont celle du « président » comme on désigne au sein des instances de l’OTAN Mr Obama !
    Le préfet a affirmé qu’il ne s’agissait que «de mettre en sécurité des lieux de déroulement du sommet (3 au total), des lieux de résidence pour les délégations et des itinéraires empruntés par les cortèges officiels» !
    20000 hommes de main ont été réquisitionnés pour contrôler les différents check-points établis.
    Le sigle « OTAN » a fait la démonstration qu’il était capable de captiver l’attention de centaines de milliers de citoyens et tel un hypnotiseur d’émousser toute capacité critique.
    Aucun débat de fond sur le sens de l’adhésion à l’OTAN, sur son financement, son commandement
    américain, son idéologie et notamment ses PPP (Partenariats pour la paix) dont «le dialogue méditerranéen» qui associe Mauritanie, Algérie, Tunisie, Maroc, Egypte, Jordanie … et Israël … mais exclue l’Autorité Palestinienne !
    Donc, les mêmes qui s’offusquaient des crimes de guerre israéliens contre Gaza en janvier dernier encouragent aujourd’hui Israël à récidiver avec l’aval de l’ OTAN !
    L’OTAN a été capable de créer l’unanimité idéologique autour de sa doctrine (implicite) en gommant toute aspérité critique et en rendant toute tentative de débat démocratique superfétatoire.
    Le Tribunal administratif qui a rejeté les référés-liberté intentés par quelques Strasbourgeois a même repris les arguments avancés par la préfecture pour justifier des mesures restrictives à la libre circulation en rappelant la menace constituée pour l’ordre public par « les appels à la désobéissance civile » ayant circulé « dans les médias et notamment sur internet ».
    Ceci illustrant de manière pathétique le décalage idéologique existant entre la société civile et ses dirigeants délégués par elle à l’exercice du pouvoir.
    Associer « désobéissance civile » à un appel à la violence montre l’indigence culturelle de « nos élites ».
    Dont devra aussi s’excuser S Royal.
    L’illégalité a été érigée en règle et les autorités ont fait un pied de nez à la loi avec la « complicité » de la CNIL (qu’on avait connue plus avisée et vigilante) et « la connivence » du Tribunal Administratif qui n’a pas jugé illégal l’existence d’un fichier non déclaré à la CNIL.
    Les pouvoirs publics ont réussi à légitimer l’usage de la force pour la paix et à criminaliser les pacifistes comme lors de la manifestation antinucléaire de Colmar le 3 octobre dernier.
    Et on voudrait aussi nous faire croire que les 400 caméras de vidéo surveillance existant à Strasbourg n’ont pas émoussé l’esprit critique des Strasbourgeois qui ont semblé s’accommoder, dans leur ensemble, de toutes ces restrictions comme si, d’une certaine manière, ils les acceptaient sinon les appelaient de leurs vœux !
    Quid de l’esprit critique des 3000 journalistes présents à qui l’organisation a offert un pack comprenant des bonbons Haribo* et des chocolats Ritter Sport* frappés du sigle de l’ OTAN et un film de M Gazier et de J Malaterre sur Jean-Marie Le Clézio sur l’universalité des cultures et des mondes primitifs qui s’achève sur un dialogue avec Tony Gatlif, le cinéaste gitan, récupérés pour l’occasion .
    A quand les bombes et les armes de l’OTAN marqués par Haribo* ?
    Les délégations se sont retrouvées au Palais de la musique et des congrès appelé aussi Pierre Pfimlin, Maire de Strasbourg et président du Parlement Européen mais aussi juge d’instruction sous Vichy de 41 à 44, pendant que les épouses des chefs d’Etat et Mr Merckel devaient être reçus à l’ IRCAD dont une des salles porte le nom de René Leriche, un de nos plus grands médecins mais aussi premier président de l’ Ordre des médecins sous Vichy de 40 à 42.
    Nous sommes-nous vraiment extirpés de cette matrice idéologique ?
    Et aujourd’hui, malgré tout cela Strasbourg s’est porté candidat (malheureux) pour l’organisation du G20 en 2011. C’est Cannes qui l’a emporté.
    Il nous restera toujours pour nous consoler le Rallye automobile de France arraché pour 3 ans à la Corse au prix fort : 5 Millions d’euros de subvention des collectivités alsaciennes à un moment où
    Général Motors met en jeu une partie des acquis sociaux pour « préserver l’emploi » et revenir au paternalisme.
    Il nous restera toujours le Racing à supporter en CFA ou en National !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.