Danger, souverainismes

internationalisme

On a déjà ici-même pointé les dangers de l’idéologie souverainiste comme elle s’exprime au Parti de Gauche dans la bouche de Jean-Luc Mélenchon. Récemment encore,après le Congrès du PG, il en a donné un exemple lors du meeting de Mulhouse contre la Collectivité territoriale d’Alsace.

Il faut voter NON au référendum du 7 avril. Mais ne confondons pas un non de gauche, lutte de classes, antilibéral et anticapitaliste en défenses des droits des travailleurs, et cet autre non qui prétend enfermer la lutte des travailleurs dans une “patrie citoyenne” qui les livre pieds et poings liés, dans une collaboration de classes, avec leur bourgeoisie nationale.

Le souverainisme se porte aussi bien, hélas, à gauche qu’à droite, et à l’extrême-droite. On en veut pour preuve, pour se limiter ici en Alsace, à la campagne référendaire, aussi bien l’appel par le M-PEP, un prétendu mouvement populaire d’éducation, à une réunion ce vendredi 5 avril pour le non, à laquelle ce mouvement national-républicain, laïcard et islamophobe, appelle les partis de gauche, dont le PCF 67, le PG 67, etc, à se joindre que sur l’autre bord l’appel à l’U-P-R, du fasciste François Asselineau.

D’ailleurs, il suffit de comparer les productions respectives du M-PEP et de l’U-P-R où tous deux appellent, presque dans les mêmes termes, à de prétendues “brigades populaires“, dans l’esprit fallacieux car détourné de la Résistance au nazisme.

brigades républicaines m-pep

brigades populaires républicaines upr

Ajoutons que l’individu qui copréside, avec un ex président d’Attac, la réunion, est un certain Kébir Jbil qui s’est illustré en 2005 par un texte d’une grande violence diffamatoire concernant des militants de gauche antisioniste qui ne hurlaient pas avec les islamophobes contre une religion du Livre et n’assimilaient pas tout l’Islam à ses caricatures.

Ce brûlot infâme traine encore sur la toile sur un site qui passe à tort pour libertaire sous le titre:

Cette minorité qui fait allégeance à ses bourreaux“.

Excusez du peu! L’auteur de cette merde parlait ce soir à Strasbourg.
On espère seulement qu’aucun des partis de gauche sollicités n’est allé cautionner cet individu.

http://nantes.indymedia.org/article/6223?condense_comments=true&include_comments=true&print_page=true

Similar posts
  • Mobilisation dans la culture: Strasbo... Le théâtre de l’Odéon envahi, comme en 1968! La culture mobilisée devant la préfecture “Je veux travailler“ Mobilisation de la culture sur le parvis du TNS à Strasbourg Stanislas [...]
  • 3e semaine de grève chez Kéolis-Strie... La Feuille de chou a accompagné des syndicalistes et des Gilets Jaunes venus soutenir les conducteurs grévistes de Kéolis-Stiebig. Nous avons été successivement sur deux des quatre sites de l’entreprise, à Illkirch-Graffenstaden, puis à Strasbourg. Mise à jour du 2 mars Correspondante Des nouvelles de la négociation avec la direction de l’entreprise. La direction a [...]
  • L’islamo-gauchisme selon Olivie... Intéressant éclairage d’Olivier Roy sur le terme islamo-gauchisme et plus généralement sur cette offensive réactionnaire, séparatisme … “D’où vient le terme ? Quels rapports entretiennent progressistes et islamistes ? Que révèlent ces polémiques, de nos dirigeants et du monde universitaire ? Le politologue Olivier Roy, professeur à l’Institut européen de Florence, analyse la polémique et [...]
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.