Le Printemps devance le printemps.

place de l'Homme de Fer vue du printemps Strasbourg feuille2chouphoto

place de l’Homme de Fer vue du printemps Strasbourg feuille2chouphoto

Le premier, variation saisonnière, se fait prier cette année frisquette en Alsace.
Le second, a enfin ouvert, après travaux, extérieurs et intérieurs. Enfin, les usagers du tram ont-ils récupéré les mètres carrés de trottoir de la station Homme de Fer!
La façade, de métal couleur champagne, paraît-il, et plissée dans la masse, recouvre enfin l’horrible crépi d’avant. Quant à être conquis, c’est autre chose, et ce n’est pas par refus du contemporain.

rendez nous la façade 18e feuille2chouphoto

rendez nous la façade 18e feuille2chouphoto

Les Strasbourgeois ont été nombreux à renouer avec l’enseigne centrale. Sans être dans le secret des dieux du commerce, on suppose qu’au flot de curieux n’a pas correspondu un apport de cash dans les caisses. C’était pour voir, pour beaucoup.

De plus, la volonté de cibler une clientèle de demi-luxe, au moins au rez-de-chaussée, saute aux yeux. D’aucuns, les plus nombreux, se contenteront de flâner, et de comparer les montants des étiquettes de marques à leur maigre salaire, s’ils ont la chance d’en avoir un.

Homme de fer Printemps Strasbourg feuille2chouphoto

Homme de fer Printemps Strasbourg feuille2chouphoto

Dès les étages atteints, par l’escalator, désormais proche des vitrines, on est frappé, par une impression d’étouffement, due aux plafonds abaissés. Et l’éclairage ainsi que les sols sont moins éclatants.

Et, on se dit, même sans partager toute la philosophie de la décroissance, que, du point de vue d’une bergère peule, par exemple, ou de n’importe qui, et dont les neurones ne sont pas encore bouffés par le Moloch de la conso, que la très grande majorité des produits exposés et proposés à la vente, ne servent strictement à rien.

collier ethnique feuille2chouphoto

collier ethnique feuille2chouphoto

Mais, comme l’a dit Jean-Jacques Gsell, rencontré, après le Château d’eau vodou, pour la seconde fois ce samedi -son bureau d’avocat est à deux pas-, c’est bon pour l’image de la ville. Si le dieu Amour, en sa capitale autoproclamée, n’a été fêté, qu’une semaine, les dieux jumeaux Conso et Argent sont à la fête tous les jours, chez ceux qui ont de la thune, bien sûr.

Femmes en noir Strasbourg feuille2chouphoto

Femmes en noir Strasbourg feuille2chouphoto

Pour se consoler, par les ouvertures nouvelles de la façade sur la place de l’Homme de fer, on peut toujours profiter de vues inédites, gratuites et et plongeantes.

tram Strasbourg feuille2chouphoto

tram Strasbourg feuille2chouphoto

Comment le Qatar a racheté le Printemps:

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20130405.OBS6994/comment-le-qatar-a-rachete-le-printemps.html

Similar posts
  • Masques anti-Covid-19 pour les enfant... Bonjour, Iyad m’a envoyé des photos prises au cours de son dernier tournage. Il s’agit d’une initiative prise par un artiste palestinien pour personnaliser des masques, les rendre moins “dramatiques” pour encourager les enfants à les porter. Iyad ajoute que de son côté tout va bien ainsi que pour sa famille et ses proches. Concernant [...]
  • La psychiatrie refuse d’être &#... Un article de Clémence Nayrac et Géraldine Tribault pulié par Hospimedia le 27/03/2020 Le contrôleur général des lieux de privation de liberté demande au Gouvernement des mesures d’urgence pour la psychiatrie dans le contexte de crise sanitaire. Déjà, depuis plusieurs jours, les représentants de la discipline ont lancé l’alerte. Le contrôleur général des lieux de [...]
  • Rony Brauman répond à Macron : « La m... Rony Brauman répond à Macron : « La métaphore de la guerre sert à disqualifier tout débat » Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, approuve les mesures de confinement, mais dénonce la rhétorique martiale du chef de l’Etat : « Qualifier les soignants de “héros”, c’est gommer les raisons de la crise sanitaire. [...]
  • DD Baroin et Georges Federmann Georges Yoram Federmann 5 rue du Haut Barr 67000 Strasbourg. Strasbourg , le 28 mars 2020. Chère famille, chers tous, Dédé s’en est allé. J’ai appris sa mort par internet vendredi 27, par le message de Roger Winterhalter et en lisant la Feuille de chou de J-C Meyer, le lendemain. Nous sommes restés en contact [...]
  • Journal politique du confinement : pr... Françoise Vergès (politologue) et Norman Ajari (philosophe). “La crise sanitaire actuelle annonce-t-elle la catastrophe climatique de demain ?”. Avec Aurélien Barrau (astrophysicien) et Daniel Tanuro [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.