Partout en France, la tension monte dans les hôpitaux

Badge-3

Les restrictions budgétaires, les politiques d’austérité, les techniques de management de type : lean manufacturing , les retours sur repos, les procédures dégradées, les jours dus aux agents sont autant de facteurs qui font qu’aujourd’hui, l’hôpital étouffe, le personnel s’épuise, et  la colère monte !

Nous ne pouvons plus accepter que l’hôpital, qui par nature s’occupe de l’humain,  soit géré par des techniciens comptables qui ne savent qu’opposer des chiffres en réponse à l’exigence de qualité des soins .

Nous ne pouvons plus accepter les discours de notre ministre de la santé prônant l’apaisement et le dialogue social  et de voir sur le terrain des pratiques totalement inverses !

Partout continuons l’action et préparons la manifestation nationale à Paris le 15 Juin 2013.

La suite: http://www.cgtchmontauban.info/la-rochefoucauld-lhopital-retrouve-la-rue/

Lire aussi: L’’Hôpital debout’’ ! Les malades à genoux ?

Hopital-Non-Silence

Similar posts
  • Camille DAHLET, à nouveau pharmacien ... La Feuille de chou publie un article historique de Jean-Claude Streicher sur Camille [...]
  • Strasbourg 15000 dans la rue contre l... https://www.facebook.com/557053598/videos/844495146640234/ https://www.facebook.com/557053598/videos/734646144943821/ Prochaine manifestation samedi 4 février 2023 14 h place Kléber [...]
  • Les retraités contre la contre-réform... Actifs dans les mobilisations, les retraités ne lâchent rien. Non, les retraités ne sont ni favorables ni indifférents à la réforme des retraites. Ils en sont tout aussi victimes que les actifs. Ils sont déjà victimes des réformes passées. Les projections du COR montrent l’appauvrissement des retraité·es actuel·les et futur·es par la désindexation des pensions [...]
  • Rafle à Marseille en 1943 Quatre-vingts ans après, la ville de Marseille, dans le sud de la France, organise dimanche des commémorations exceptionnelles autour des rafles de 1943 et des destructions des vieux quartiers pendant la Seconde Guerre mondiale, qualifiées par le maire de la deuxième ville de France de « crime contre l’humanité ». « Ce qui s’est passé [...]
  • Des écrivains alsaciens face à la gue... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.