1943-2013 Chant des partisans yiddish de Vilnius

Zog nit keynmol (« Ne dis jamais ») est un poème écrit en 1943 par un jeune poète et partisan du groupe de résistants juifs Fareynikte Partizaner Organizatsye (« Organisation unifiée des partisans »), actifs dans le ghetto de Vilnius en Lituanie. Le texte lui est inspiré par la nouvelle de la révolte qui se trame dans le ghetto de Varsovie. La chanson devient vite populaire au sein de la communauté juive et se fait connaître comme « chant des partisans yiddish ».

Merci à Ramiro Daluta

Similar posts
  • Décès d’Anise Postel-Vinay, rés... https://fr.timesofisrael.com/deces-de-la-resistante-francaise-anise-postel-vinay/ [...]
  • UJFP [...]
  • Yom Hashoah 2020 …et liens stru... Dr Federmann Georges Yoram 5 rue du Haut Barr 67000 Strasbourg Président du Cercle Menachem Taffel* Strasbourg, le 19 mars 2020 Mr Paul Hudson, Directeur Général de Sanofi Aventis Cher Monsieur, Permettez-moi de me rapprocher de vous afin de prendre des nouvelles des différentes démarches effectuées par Hoechst A G pour reconstituer les étapes des [...]
  • 19 avril 1943: Insurrection du ghetto... N’oublions pas ceux oubliés il y a 77 ans ! C’était un matin de printemps à 6 heures, juste avant Pessah, le 19 avril 1943. Le premier soulèvement urbain en Europe nazifiée éclate. Il est juif. Il est à Varsovie. N’oublions pas qu’en dehors de Varsovie, près de 500 ghettos, appelés cyniquement “judische Wohnbezirke” (quartiers [...]
  • Plus de 750 manifestants à Wittelshei... L’Alsace, dans un premier temps, annonce 300 manifestants, puis le nombre passe à 500. Le Journal du Crédit Mutuel est loin du compte. Et les organisateurs ont un critère irréfutable: ils ont distribué les 750 masques de papier fabriqués par leurs soins, et il en a manqué. Il est très rare de voir une manifestation [...]

1 Commentaire

  1. peterkoseur peterkoseur
    12 avril 2013    

    Vous auriez pu, pour rendre hommage à ce poète , citer son nom !!
    Il s’agit de Hirsch Glick, poète lituanien, issu du milieu sioniste et ayant fréquenté comme Itshak Shamir l’école Tarbout, réseau d’enseignement hébraïque et sioniste…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.