Stop à l’homophobie !

Stop-homophobie

lu dans les DNA

Sigolsheim / Mariage pour tous Thierry Speitel reçoit deux cartouches par courrier

Thierry Speitel regrettait les débordements qui ont sans doute causé d’irrémédiables dégâts parmi les jeunes homosexuels qu’il sait particulièrement fragiles.

Thierry Speitel, maire sans étiquette de Sigolsheim, a été destinataire ce matin en mairie d’une lettre comprenant deux cartouches scotchées à l’article des DNA daté du 26 avril dernier (voir l’article lié) dans lequel il s’exprimait sur son homosexualité. L’élu va déposer plainte cet après-midi à la gendarmerie de Kaysersberg.

C’est la secrétaire de la mairie de Sigolsheim qui a fait la découverte ce matin en ouvrant le courrier : deux balles en métal scotchées à l’article paru dans les DNA du 26 avril dans lequel le maire de la commune, Thierry Speitel, s’explique sur son homosexualité après l’adoption de la loi sur le mariage pour tous. L’article est recouvert de quelques mots, dont « … des malades… ». Thierry Speitel va déposer plainte cet après-midi à la gendarmerie de Kaysersberg à laquelle il apportera l’enveloppe et son contenu.

« C’est quand même violent. On a encore du boulot à faire en matière de tolérance », expliquait ce matin l’élu qui dit avoir reçu plus de 200 messages de sympathie après la publication de l’article dans les DNA et son passage dans l’émission La voix est libre le samedi 27 avril sur France 3 Alsace. Il signale toutefois quelques messages plus violents. « Je ne suis pas un chien. Je refuse de fermer ma gueule quand on me vise », disait-il encore ce matin. « M’envoyer des balles est un geste qui veut dire grosso modo qu’il faut me descendre. Je ne sais pas ce que je dois penser de tout ça. C’est abominable. »

Cette menace d’un élu alsacien ayant pris position sur le mariage pour tous renvoie aux menaces dont Fabienne Keller, la sénatrice UMP de Strasbourg, favorable à la loi, a été la cible la semaine dernière.

Dans l’article des DNA, Thierry Speitel en appelait au « bien vivre ensemble ». Il vit depuis plus de sept ans avec son compagnon, projette de se marier et « pourquoi pas » d’adopter des enfants. Il regrettait aussi qu’on en ait fait autant sur la loi. Je ne comprends pas la peur des uns et des autres. On n’est pas des sous-hommes. On n’a rien enlevé à personne. On a juste donné les mêmes droits à tout le monde» soulignait ce catholique pratiquant qui en appelle à la fraternité «une chose qui doit se cultiver tous les jours».

Similar posts
  • Selon le CRIF-Alsace, la Ville de Str... La Feuille de chou a pris connaissance de la lettre du CRIF-Alsace adressée à la maire de Strasbourg, Mme Barseghian: Madame la Maire, Le CRIF constate depuis longtemps une montée de l’antisémitisme en lien avec le conflit Israélo-palestinien. Nous en avons eu récemment, à Strasbourg, un triste exemple avec l’agression d’un graffeur missionné par la [...]
  • Une centaine de Gilets jaunes des 67,... Une centaine de Gilets jaunes ont défilé ce samedi 26 septembre à Strasbourg sur un parcours déclaré en préfecture depuis la place de Bordeaux jusqu’au quartier européen puis vers le centre ville où en passant allée de la Robertsau, place Brant, les quais de l’Ill, ils ont rejoint Corbeau puis la place Kléber où tout [...]
  • L’affaire Dreyfus vue d’A... Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées hier au FEC pour une séance organisée conjointement par le Centre culturel alsacien et le Foyer de l’étudiant catholique consacrée à l’Affaire Dreyfus vue d’Alsace. C’est l’historien Jean-Claude Richez qui présentait le résultat de son travail de recherche en particulier dans la presse alsacienne (fort abondante!) des dernières [...]
  • 500 manifestants à Strasbourg et une ... 500 manifestants pour cette rentrée sociale de lutte avec CGT, Sud, CNT,FSU, etc et PCF, PCOF, NPA, Sans Papiers d’Alsace… Cortège tranquille animé par un pôle radical formé en chemin. Il a fallu que les policiers emmerdent quelques gilets jaunes à l’issue de la manifestation. Totalement injustifié! Comme si la nouvelle préfète déjà rétoquée 3 [...]
  • Rentrée des luttes en Alsace Gilets jaunes, Marche pour le climat, Vélorution contre la Start up Nation Israël, femmes contre les violences machistes, on avait le choix des bonnes causes ce samedi 10 septembre. Le 11 septembre anniversaire du putsch de Pinochet au Chili Colmar Statue de la liberté à Colmar   Intervention UJFP-Alsace Vidéo de Christan Bonardi Publiée par [...]

2 Commentaires

  1. schlomo schlomo
    3 mai 2013    

    et les cathos et protestants et juifs intégristes, ils ne sont pas homophobes?

  2. pierre pierre
    3 mai 2013    

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.