Front de Gauche 67 avec ArcelorMittal et Filpac-CGT le 1er juin 2013

D gage_Strasbourg feuille2chouphoto

Deux à trois cents manifestants hier après-midi à Strasbourg pour une des “répliques” de la grosse manifestation nationale du 5 mai à Paris.

Album
http://www.flickr.com/photos/69546723@N03/sets/72157633887350802/

On pouvait espérer plus, mais il est vrai qu’on n’est pas à Toulouse, avec ses milliers de participants, mais en Alsace, où les gauches, non libérales, ont encore à se faire entendre.

Le cortège s’est formé place de la République, où s’étaient rassemblés très rapidement, par un bon usage des réseaux sociaux, nos amis turcs, kurdes et alévis, qui protestaient contre la féroce répression d’Erdogan sur la place Taksim à Istanbul.

Archives
http://la-feuille-de-chou.fr/archives/51193
http://la-feuille-de-chou.fr/archives/51202

Ces manifestants ne voulaient pas d’étiquette politique autre que la e-manifestation, ce qui n’a pas empêché des élus strasbourgeois, et on les approuve, dont le candidat à la primaire interne EELV, Eric Schultz, omniprésent (le soir au Molodoï aussi, pour la Fête du Quartier Gare délocalisée pour cause de Météo Nationale, au service du Capital..) d’afficher leur solidarité.
solidarité Strasbourg Turquie en lutte feuille2chouphoto

Eric Coquerel nous a dit y avoir été aussi avant le départ du cortège Front de gauche qui a eu lieu juste après dévoilement d’une plaque bricolée débaptisant la place de la République, démarche qui n’a pas été faite par nos manifestants franco-français qui sont resté bien au chaud entre eux à quelques mètres des “étrangers”, dont pourtant de nombreux Français d’origine turque…

. On pouvait se demander si du coup, le maintien, justifié, de la mention “ex-Kaiserplatz“, à côté de “place de la 6e République” ne prenait pas une nouvelle signification légèrement anti-allemande, pour nos patriotes aux bonnets phrygiens, un peu surannés…1789, c’est loin. La Commune de Paris de 1871 c’est mieux! Et la révolution d’Octobre 1917. Et les autres tentatives de révolutions socialistes (au bon sens du mot..) dont aucune n’a abouti à un régime d’auto-administration des travailleurs par eux-mêmes.

Le parcours de la manifestation était quelque peu bizarroïde, et plus bref, tu meurs, imposé, paraît-il, par la préfecture, au point que le camion-sono a dû manœuvrer, en faisant reculer les premiers rangs, pour tourner dans la ruelle étroite près d’un hôtel face à l’ex-commissariat de police et aux DNA accolées…

Un peu plus loin, une autre ruelle débouchant face à un magasin de luxe a eu le mérite de faire s’enrouler le bleu et le blanc du drapeau du Parti de gauche, dont seule la grande partie rouge subsistait à la vue. Il y a donc, en plus d’un peu d’humour, chez certains, mais pas Jean-Claude Val, de l’espoir.

Ce même responsable du Parti de gauche s’est impatienté, -voir la vidéo où il fait un signe d’impatience de la main, à droite de l’écran- lors d’une pourtant brève prise de parole, accordée à Latcho Rom,(encore merci à Josiane Nervi-Gasparini) pour appeler les gens à acheter de la nourriture pour les familles de Roms dont le préfet Bouillon avait démoli les baraques. Plusieurs personnes ont répondu à l’appel et l’une d’elles est venue sur le terrain pour distribuer la nourriture.

A propos, les DNA ont censuré jusqu’à ce dimanche, le communiqué de presse de Latcho Rom, confirmant ainsi, une fois de plus, le contenu de l’intervention de Michel Muller, ex responsable national de la FILPAC CGT qui dénonçait place Kléber la main-mise des intérêts privés sur la presse, et en particulier le Crédit Mutuel dont le patron, Michel Lucas, dit Draluca, possède aussi le groupe EBRA (m’en tombent) et en Alsace va fusionner, étape qui suivra la “mutualisation”, les deux quotidiens L’Alsace et les Dernières Nouvelles d’Alsace: bonjour, la Pravda libérale!

Sur ces répliques de la marche du 5 mai, on peut se demander, si la thématique institutionnelle choisie est de nature à mobiliser les chômeurs, les salariés, les jeunes,les retraités, bref les victimes de la politique néo-libérale de choc, pire que Sarkozy, dont c’est la “mission” de la fausse gauche PS avec ses associés, dont EELV, de l’imposer au peuple, pour préserver toujours plus les intérêts de la caste capitaliste et des ses représentants cahuzacqués.

Note Acrimed67 sur les DNA

Le Journal a fait une erreur en attribuant à Jean Mangin l’étiquette FO: il est l’Édouard Martin de la CGT…

Et les DNA ont mis en avant le seul Parti de gauche, alors que le PCF, les Jeunesses communistes, les écolos-socialistes, le PCOF, Femmes-Egalité, les CCA, la Gauche anti-capitaliste, et d’autres étaient présents dans le Front de gauche 67 sur la place Kléber.
C’est l’information à la sauce DNA-EBRA (m’en tombent)…

chantier

Similar posts
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]
  • 400 manifestants à Strasbourg Le rassemblement lancé par Alsace Révoltéeet soutenu ici par le QG République Strasbourg commençait à 11h30 place de l’Etoile à Strasbourg. Peu à peu arrivaient des gilets jaunes d’Alsace, de Lorraine, de Franche-Comté, de Bourgogne, d’Allemagne aussi. Les Kurdes étaient aussi présents comme à chaque manifestation. Une première déclaration en préfecture prévoyait de démarrer place [...]
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Strasbourg: 200 manifestants pour les... 200 personnes ont encore manifesté ce 13 février à l’appel des Gilets Jaunes, des syndicats, de partis politiques et d’associations contre la loi dite de “sécurité globale” et contre l’islamophobie qui préside à la loi sur le prétendu “séparatisme” des musulmans. Dans son débat faf à faf avec Darmanin, ex-royaliste, Marine Le Pen a demandé [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.