Liberté, égalité, fraternité? Pour les musulmans aussi?

COMMUNIQUE de la Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI)

Nouvelle agression islamophobe !

Sarko, Guéant, Hortefeux, Valls, Hollande, : vous êtes co-responsables !

La Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie condamne avec fermeté et colère l’agression islamophobe et ignoble qui vient de se dérouler sur la commune d’Argenteuil en Région Parisienne.

Le 20 mai 2013 entre 20h30 et 21h00, Rabia B. jeune fille de confession musulmane portant le foulard a été agressée et frappée par deux individus en blousons noirs à coups de poings et pieds. Traiter de « sale arabe » et de « sale musulmane » ses agresseurs lui arrachèrent son foulard.

Choquée et traumatisée, la victime de 17 ans, préféra se murer dans le silence et ne pas parler de son agression de peur de représailles mais ses proches l’ont convaincu de déposer plainte et de parler de son agression mais aussi de celle de son amie Nadia C. attaquée à coups de cutter dans la même commune quelques mois plus tôt avec aucun résultat et aucune arrestation, comme dans la plupart des agressions et profanations islamophobes.

Étonnamment, la police n’a pas jugé utile de prendre des photos de traces de coups et d’hématomes sur le visage et le corps de la plaignante.

Plus grave, la Municipalité d’Argenteuil a dépêché des émissaires pour dissuader la famille de parler de cet acte ignoble prétextant le risque d’émeutes en banlieue. Ni la Mairie, ni la Police n’ont accepté de visionner les images de vidéo surveillance, qui selon eux seraient floues et inexploitables !

Nous avons chargé notre avocat Maître Maati d’assister la famille et de faire notamment la lumière sur ces vidéos soi-disant inexploitables.

La Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie exige des pouvoirs publics et particulièrement des Ministres de l’intérieur et de la Justice de tout mettre en œuvre afin que les coupables soient retrouvés au plus tôt et traduits en justice.

Nous appelons le Président de la République à prendre ses responsabilités en condamnant publiquement l’islamophobie dont la classe politico-médiatique est amplement responsable.

Enfin, nous appelons les citoyens français de confession Musulmane, abandonnés par la République à s’auto-organiser pour défendre leurs lieux de culte, leurs cimetières et leurs enfants face à cette vague islamophobe sans précédent et dont 95% des auteurs restent impunis et non recherchés sérieusement.

Le 5 Juin 2013
www.crifrance.com
Pour tout contact 06 18 79 76 61

Similar posts
  • Poutou2022 à Strasbourg: une jeunesse... La salle du FEC (Foyer de l’Etudiant catholique), très accueillante pour des réunions politiques diverses, était bourrée dès avant 20 h. Il a fallu rajouter des chaises et, malgré cela, des dizaines de jeunes, qui constituaient l’essentiel du public, sont restés debout au fond et même dans l’antichambre après la montée de l’escalier. A la [...]
  • 3 ans de Gilets Jaunes Strasbourg, Ha... Strasbourg Gilets jaunes, Antipasse et personnes Transgenre Haguenau [...]
  • “Le grand remplacement”, ... [...]
  • Le massacre du 17 octobre 1961 à Pari... Quelques dizaines de participants ont assisté hier soir au FEC de Strasbourg à une conférence d’Olivier Lecour-Grandmaison, à la veille de la commémoration du soixantième anniversaire de ce massacre commis par les policiers dirigés par Maurice Papon, sous la présidence du général de Gaulle. L’orateur a souligné particularisme français où aucune reconnaissance ni réparation n’ont [...]
  • L’islamo-gauchisme selon Olivie... Intéressant éclairage d’Olivier Roy sur le terme islamo-gauchisme et plus généralement sur cette offensive réactionnaire, séparatisme … “D’où vient le terme ? Quels rapports entretiennent progressistes et islamistes ? Que révèlent ces polémiques, de nos dirigeants et du monde universitaire ? Le politologue Olivier Roy, professeur à l’Institut européen de Florence, analyse la polémique et [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.