Strasbourg: 200 manifestants contre les assassins fascistes de Clément Méric, et 400 contre Erdogan

IMG_0394

Un peu plus de 200 personnes rassemblées en quelques heures par les réseaux sociaux à l’appel du Parti de gauche pour protester contre l’assassinat d’un jeune homme à Paris.

Toutes les composantes du Front de gauche étaient présentes,et le NPA, ainsi que quelques élus, EELV surtout. On a croisé Jean-Michel Augé et Eric Schultz, toujours présent quand il faut. Le rassemblement, après une minute de silence et l’Internationale, s’est effiloché peu à peu, car faute de mégaphone, et de volonté organisatrice, les trois-quarts des présents n’ont pas entendu la consigne de se rendre à République pour rejoindre les camarades turcs, kurdes, alévis et autres, rassemblés une fois de plus autour du monument aux morts contre le régime de Erdogan.

Diaporama Gaz toi pov’con
http://www.flickr.com/photos/69546723@N03/sets/72157633974006979/show

Diaporama NO PASARAN Strasbourg-Istanbul 25 photos: http://www.flickr.com/photos/durgaphotos/sets/72157633976482424/show

P1220373

P1220345

P1220352

Les organisateurs ont largement donné la parole à la jeunesse qui appuie le mai 68 turc, remarquable par l’unité et la diversité cohabitante de ses composantes, puis la parole fut donnée à tous ceux qui exprimaient leur solidarité.

Et nos amis turcs ont eu une pensée et une minute de silence aussi pour le jeune homme assassiné hier à Paris par les nazillons.

IMG_0399

Cela fait des semaines que les bandes fascistes s’agitent à découvert au milieu des anti-mariage pour tous, avec la complicité de l’UMP, et du FN dont ces bandes sont les milices.

Cela fait des semaines que le gouvernement socialiste-vert leur laisse l’impunité, alors qu’ils ont déjà tabassé des homosexuels ou attaqué des militants de gauche ou, comme à Lyon, qu’ils s’implantent dans des quartiers du centre traditionnel et ratonnent tout ce qui n’est pas assez blanc à leurs yeux.

Des associations ont déjà demandé leur interdiction. Le ministre Valls en parle, et jusqu’à présent, trop occupé à expulser les familles de Roms, n’a rien fait. Pire, certaines déclarations comme celle d’Ayrault aujourd’hui encore désignent de façon indifférenciée “les extrémistes”, en une grossière confusion intéressée entre sa droite et sa gauche.

Signe que ce gouvernement, non moins néo-libéral que le précédent, pense avoir besoin des bandes de nazillons, lorsqu’il voudra imposer aux salariés les plans antisociaux qu’il annonce déjà, ceux que Sarkozy n’était pas parvenu à faire passer.

Ici en Alsace, le préfet Bouillon, issu du cabinet de Guéant, interdira-t-il la marche aux flambeaux, le 8 juin, de Jeune Alsace, proche d’Alsace d’Abord, dont l’ex-Führer, Robert Spieler préside à la Nouvelle droite populaire, une composante radicale de l’extrême-droite, avec qui ne manquera pas de fusionner un jour la Droite Populaire,issue de l’UMP?

La gigantesque mobilisation turque est de bon aloi pour la future résistance à construire en France et en Europe contre les plans anti-ouvriers de la bourgeoisie mondialisée. Nul doute que de même que les jeunes turco-français ont intégré le style des manifestations alter-mondialistes d’ici, la jeunesse française tirera les leçons des mobilisations de leurs camarades turcs.

Preuve que la solidarité internationale n’est pas un vain mot, et qu’ensemble, nous vaincrons le capital.

Similar posts
  • 20 morts à Gaza, dont 9 enfants L’horreur des bombardements de cette nuit Tard hier soir Iyad nous envoie ce message “Nouveau massacre à Gaza, 3 enfants tués dans des raids israéliens”. Puis, impossible d’appeler, WhatsApp ne fonctionne plus… Cette nuit nous a ramenés 23 ans en arrière quand nous tremblions pour nos amis et nos proches bombardés (“pour leur bien” – [...]
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.