Samedi 22 juin le collectif Fegersheim organise une manifestation contre le projet d’implantation d’une zone logistique sur la commune.

Communiqué :

« Fegersheim- Lipsheim : la résistance au projet de zone logistique de 100 ha s’organise »

Communiqué N° 2. Il y a deux semaines, nous vous annoncions la création du collectif réunissant les agriculteurs de Fegersheim-Lipsheim et des villages environnants, de l’Association de Sauvegarde du Patrimoine de Fegersheim, de l’Association « le lien » de Lipsheim et de nombreux citoyens non organisés.
Aujourd’hui le collectif prépare la grande manifestation du Samedi 22 juin à 14 h30 qui partira de la gare de Fegersheim-Lipsheim et traversera la commune de Fegersheim.
Cette manifestation permettra aux agriculteurs, aux populations des villages concernés, mais aussi à tous les citoyens qui sont contre la consommation effrénée de terres agricoles et pour l’utilisation des friches de montrer leur opposition déterminée à ce projet insensé de la CUS et du Port Autonome de Strasbourg qui veut prélever 100 ha des meilleures terres agricoles pour en faire une zone à vocation logistique et un port sec.
Le mot d’ordre de cette manifestation à l’adresse de nos décideurs politiques sera : « Utilisons d’abord les friches industrielles et remplissons les vides dans les zones existantes avant de sacrifier de nouvelles terres. Soyons cohérents et mettons nos discours de développement durable, d’agriculture périurbaine, de logistique tri-modale (route, fer, eau)… en pratique ».
La protestation s’amplifie et s’organise à Fegersheim-Ohnheim et Lipsheim. Les bâches, les pancartes et les tracts se multiplient qui invitent les citoyens à participer à ce rassemblement. Les réseaux sociaux se font l’écho de ces préparatifs (Facebook, twitter : collectif Fegersheim). La population soutient très majoritairement ce mouvement de protestation. Actuellement ce sont 600 familles (le double d’il y a 2 semaines) qui ont signé la pétition en cours. Les organisateurs comptent sur une large participation au rassemblement populaire.
La réussite de cette manifestation constituera un signal fort à l’adresse de nos élus. Le signal qu’aujourd’hui on ne peut plus faire n’importe quoi, que les citoyens veillent, et surtout qu’ils demandent de la cohérence. De la cohérence entre les paroles et les actions, de la cohérence entre les différentes collectivités territoriales, de la cohérence avec les contraintes économiques et environnementales.

« Tract du rassemblement du 22 juin »

Tract rassemblement du 22 juin

 

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.