Samedi 22 juin le collectif Fegersheim organise une manifestation contre le projet d’implantation d’une zone logistique sur la commune.

Communiqué :

« Fegersheim- Lipsheim : la résistance au projet de zone logistique de 100 ha s’organise »

Communiqué N° 2. Il y a deux semaines, nous vous annoncions la création du collectif réunissant les agriculteurs de Fegersheim-Lipsheim et des villages environnants, de l’Association de Sauvegarde du Patrimoine de Fegersheim, de l’Association « le lien » de Lipsheim et de nombreux citoyens non organisés.
Aujourd’hui le collectif prépare la grande manifestation du Samedi 22 juin à 14 h30 qui partira de la gare de Fegersheim-Lipsheim et traversera la commune de Fegersheim.
Cette manifestation permettra aux agriculteurs, aux populations des villages concernés, mais aussi à tous les citoyens qui sont contre la consommation effrénée de terres agricoles et pour l’utilisation des friches de montrer leur opposition déterminée à ce projet insensé de la CUS et du Port Autonome de Strasbourg qui veut prélever 100 ha des meilleures terres agricoles pour en faire une zone à vocation logistique et un port sec.
Le mot d’ordre de cette manifestation à l’adresse de nos décideurs politiques sera : « Utilisons d’abord les friches industrielles et remplissons les vides dans les zones existantes avant de sacrifier de nouvelles terres. Soyons cohérents et mettons nos discours de développement durable, d’agriculture périurbaine, de logistique tri-modale (route, fer, eau)… en pratique ».
La protestation s’amplifie et s’organise à Fegersheim-Ohnheim et Lipsheim. Les bâches, les pancartes et les tracts se multiplient qui invitent les citoyens à participer à ce rassemblement. Les réseaux sociaux se font l’écho de ces préparatifs (Facebook, twitter : collectif Fegersheim). La population soutient très majoritairement ce mouvement de protestation. Actuellement ce sont 600 familles (le double d’il y a 2 semaines) qui ont signé la pétition en cours. Les organisateurs comptent sur une large participation au rassemblement populaire.
La réussite de cette manifestation constituera un signal fort à l’adresse de nos élus. Le signal qu’aujourd’hui on ne peut plus faire n’importe quoi, que les citoyens veillent, et surtout qu’ils demandent de la cohérence. De la cohérence entre les paroles et les actions, de la cohérence entre les différentes collectivités territoriales, de la cohérence avec les contraintes économiques et environnementales.

« Tract du rassemblement du 22 juin »

Tract rassemblement du 22 juin

 

Similar posts
  • Hommage à George Floyd devant le cons... Manifestation contre les violences policières aux USA Une petite centaine de personnes présentes face au consulat US à Strasbourg, protégée par les émules français de la police étasunienne. On peut noter que pour manifester à Strasbourg, il vaut mieux s’appeler MRAP et Justice & Libertés que Gilets jaunes ou NPA…Curieuse [...]
  • Justice pour Adama! Halte aux violenc... Témoignage M.Ouak. Il y avait une foule immense, dense, au nouveau Palais de Justice (pourtant pas facile d’accès entre Pte de Clichy et bd périphérique). Une foule jeune, très bigarrée: des racisés et des pas-racisés, des habitants des banlieues et des Parisiens (d’après leurs vêtements), des jeunes visiblement motivés et révoltés par l’injustice (nombreuses pancartes [...]
  • Procès en appel de deux gilets jaunes Procès en appel de 2 Gilets Jaunes lourdement condamnés en décembre 2018 à Valence Communiqué de Tom et Stéphane jeudi 28 mai 2020, par Stéphano. https://ricochets.cc/Proces-en-appel-de-2-Gilets-Jaunes-lourdement-condamnes-en-decembre-2018-a-Valence.html Communiqué du collectif de soutien des « 4 de Valence » Un an et demi après le premier procès, la solidarité est toujours notre meilleure arme samedi 30 mai [...]
  • DNA, gilets jaunes et préfète Courriel aux DNA Une fois de plus ce lundi 1er juin, les DNA se font l’écho de la préfecture en écrivant « Le samedi 16 mai les gilets jaunes puis le NPA s’étaient rassemblés à Strasbourg, sans respect de la fameuse règle des dix personnes. » Le 16 mai, j’étais place de la République à [...]
  • Répression tous azimuts à Strasbourg,... Ceux qui croyaient que le déconfinement contrôlé signifiait le retour des libertés se trompent gravement. Par déconfinement, il faut entendre, commerces accessibles, parcs réouverts, ouvriers au travail, sauf les licenciés de Renault et d’ailleurs, bars et restaus réouverst mardi, campagne électorale municipale en vue du vote dans un mois, écoles, collèges, lycées ouverts à commencer [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.