« Tricastin, accident nucléaire. François Hollande, président de la catastrophe ? »

Des dizaines d’activistes de Greenpeace sont entrés ce matin dans la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) et sont montés sur les structures de chargement des réacteurs n°1 et n°3.
Entrés à 5h20, ils ont atteint les réacteurs en 15 minutes. Ils y ont déployé deux banderoles avec le message : « Tricastin, accident nucléaire. François Hollande, président de la catastrophe ? »

Dans le même temps, depuis la berge en face, d’autres activistes symbolisaient la fragilité de cette centrale nucléaire en projetant une fissure en cours de formation sur le réacteur n° 1 et les messages : « Tricastin, accident nucléaire », « Président de la catastrophe ? » et « Prêt à payer le prix ? »

Voir l’action: http://energie-climat.greenpeace.fr/action-a-la-centrale-de-tricastin-liveblog

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.