La pression et les contrôles policiers musclés feraient-ils partie de la stratégie du PS et d’autres ?

islamophobie

Communiqué

La Coordination contre le racisme et l’islamophobie ( C.R.I.) dénonce fermement les abus policiers ayant entrainé des violences dans plusieurs villes de France, et demande au Ministre de l’intérieur de garder « son affection » pour les musulmans et de leur accorder le même respect et les mêmes droits que les autres citoyens.

929b5dfccdc020bd93531ceeb37e9a82

Nous dénonçons à nouveau les lois islamophobes dont la loi contre le voile intégral qui est aujourd’hui la source de nombreuses altercations et débordements, et demandons son abrogation en tant que loi liberticide et inadaptée à la nouvelle réalité interculturelle de notre pays.

Plusieurs contrôles zélés et parfois provocateurs ont eu lieu à Argenteuil, Toulouse Trappes et sous prétexte de contrôle d’identité de femmes voilées intégralement , ils ont entrainé des gardes à vue et de la violence. A Toulouse , après avoir maltraité un pratiquant de la Mosquée du quartier Arnaud Bernard et après avoir piétiné le lieu de culte avec leurs chaussures, les policiers ont quadrillé le quartier et bloqué tous les accès à cette mosquée , que certains voudraient voir fermée. Nous réfutons les versions policières de ces violences, reprises en chœur par les médias et exigeons qu’une commission indépendante puisse faire la lumière sur ces affaires.

Ces tensions successives et rapprochées sur l’ensemble du territoire , ainsi que le refus du Ministre de l’Intérieur d’organiser une table ronde sur la question de l’islamophobie, et enfin la contamination de la Police par des éléments d’extrême droite raciste et islamophobe, nous amènent à nous demander si tout ceci ne constitue pas une mise en scène politiquement concoctée par les uns et les autres en vue des prochaines élections ?.

Quel que soit le scénario élaboré par les uns et les autres nous demandons aux musulmans de France d’investir massivement le champ politique pour en devenir des acteurs et refuser l’assignation à rester marginalisés et sous un paternalisme abject de l’ensemble de la classe politique.

Fait à Lyon le 20 Juillet 2013

www.crifrance.com

 

Similar posts
  • Communiqué de presse Gilets Jaunes St... [...]
  • Martinez à Macron Monsieur Emmanuel MACRON Président de la République Palais de l’Élysée 55, rue du Faubourg Saint Honoré 75008 PARIS Montreuil, le 06 avril 2020 Monsieur le Président de la République, La crise sanitaire du COVID 19 ne faiblit pas. La pandémie du nouveau coronavirus a déjà fait des dizaines de milliers de morts dans le monde [...]
  • En GAV à domicile 6 avril Le préfet de la région Grand-Est a réquisitionné des millions de masques sur l’aéroport de Bâle-Mulhouse, sans fournir aucune explication même au Journal. Pour les logements inoccupés, elle (car le préfet est une femme) n’est pas aussi active. Nous sommes à la veille de la quatrième semaine de GAV. On assiste à une baisse relative [...]
  • En période de pandémie, embargo, bloc... Lu dans l’Humanité EN PÉRIODE DE PANDÉMIE. EMBARGO ET BLOCUS, ATTEINTES À L’INTÉGRITÉ DES PEUPLES La tribune de Mireille Fanon-Mendès France Fondation Frantz-Fanon Adda Bekkouche Ancien enseignant à l’université Paris-I, Panthéon-Sorbonne une violence illégitime Mireille Fanon-Mendès France Fondation Frantz-Fanon  et  Adda Bekkouche Ancien enseignant à l’université Paris-I, Panthéon-Sorbonne Les embargos et blocus sont aujourd’hui, plus qu’hier, des agressions [...]
  • En GAV à domicile, vendredi 3 avril Ciel gris bien que la météo du smartphone annonce ensoleillé et 0 % de risque de pluie. Sur ma page FB, j’ai commencé une série photographique destinée à pallier la fermeture des musées et galeries de peinture. Photographie d’une peinture par jour. Christophe Meyer, Daniel Depoutot et Christophe Hohler pour commencer. Sauf si le confinement [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.