Quand Moscovici poignarde la mémoire d’Ambroize Croizat

“Les cotisations patronales qui financent les allocations familiales vont baisser”.

Quand Moscovici, qui va finir par devenir Medefvici, est tout fier d’annoncer à Gattaz le transfert sur la fiscalité de ce qui reste du financement des allocations familiales financé à partir des richesses crées dans les entreprises, le gouvernement, dans la lignée de De Gaulle en 67 et de ses successeurs, administre un coup de poignard dans le dos de la mémoire de celui dont nous célébrons cette année le centenaire de la naissance : Ambroise Croizat.

Voici ce que disait l’ordonnance de 1945, issue des travaux du CFLN d’Alger et surtout du programme du Conseil National de la Résistance où les patrons ne pouvaient siéger pour cause d’indignité durant l’Occupation :

Caisses d’allocations familiales

(texte de l’ordonnance du 04 10 1945)

La suite: http://comite-pour-une-nouvelle-resistance.over-blog.com/article-quand-moscovici-poignarde-la-memoire-d-ambroize-croizat-119796099.html

1209221_10201067865516165_279592395_n-1

Similar posts
  • Prison-nié Prison-nié , j’écris plus ton nom (oui je sais, il y a une faute, c’est exprès) Sur mes cahiers de confiné Sur mon bureau et les plâtres Sur le table sur le siège J’écris ton nom Sur toutes les plages virtuelles, pas vues Sur toutes les blouses blanches tachées Pavés, sang , sans papier ou [...]
  • Port obligatoire du masque : Roland R... Décision du TA de Strasbourg aujourd’hui pour l’obligation de port du masque à Strasbourg Bonjour, Le Tribunal Administratif de Strasbourg vient de rejeter la requête de deux habitants du centre-ville de Strasbourg qui demandaient la suspension de l’arrêté du 20 mai 2020 obligeant le port du masque au centre-ville. Mais il me semble qu’une lecture [...]
  • Gaza sous double confinement [...]
  • Communiqué de presse des Gilets Jaune... [...]
  • Gilets jaunes République Strasbourg: ... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.