Hémoragie d’élus et de militants au PS

François Hollande “se comporte comme un monarque républicain. Moins de 24 heures après la démission du maire de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), l’édile de Fleury-Mérogis (Essonne), David Derrouet, quitte à son tour le Parti socialiste avec des propos très durs pour son camp. “J’annonce officiellement mon départ du Parti socialiste”, a-t-il écrit jeudi sur sa page facebook, appelant “ceux qui veulent construire un autre modèle de développement économique et industriel” à se rassembler.

Selon David Derrouet, le volet recettes du budget 2014 que les députés ont voté mardi dernier a été “la goutte d’eau qui a fait déborder le vase”. “Ce n’est pas possible de voter une loi telle que celle-ci”, a-t-il dit, estimant qu’elle était “contraire aux engagements pris pendant la compagne électorale”. “ll y a une collusion terrible entre le pouvoir politique et le pouvoir économique. On fait payer la fraude fiscale, les délocalisations et donc la hausse du déficit aux classes moyennes avec une hausse des impôts qui va ralentir la croissance et accroître la crise. C’est un non-sens”, a-t-il déclaré, suivant ainsi de près la contestation budgétaire de Delphine Batho débarquée manu militari autoritairement.

Après une “hémorragie de militants”, il prédit une “hémorragie d’élus”

“Je souhaite être en cohérence avec mes convictions et n’étant pas schizophrène, je ne peux pas faire le grand écart entre ce que je fais et ce que je dis”, a ajouté David Derrouet, qui se présentera donc aux municipales de mars prochain à Fleury-Mérogis sans l’étiquette PS. Selon l’élu, François Hollande “se comporte comme un monarque républicain. Le Premier ministre n’est pas Jean-Marc Ayrault, François Hollande est à la fois Premier ministre et président. Il s’est détourné fondamentalement de ses promesses de candidat”.

Relevant une “hémorragie de militants”, il avertit: “Il se pourrait bien qu’il y ait également une hémorragie d’élus. Certains ne veulent pas bouger avant les municipales, mais je pense qu’après, certains vont se sentir plus libres”. Mercredi, c’est le sénateur-maire de Conflans-Sainte-Honorine, Philippe Esnol, qui avait annoncé sa démission du PS.

http://lecanard.info/article/parti_socialiste_hemoragie_d_elus_et_de_militants#.Um37kKl5mQs

Rappel: 

Delphine Batho, 04/07/2013

« Ce que je n’accepte pas, ce n’est pas de faire des compromis, c’est le tournant de la rigueur qui ne dit pas son nom et qui prépare la marche au pouvoir de l’extrême droite dans notre pays. Ce dont il est question, ce n’est pas d’un poste ministériel, c’est du droit de ma génération à avoir des espoirs et à agir. Le temps est venu de reprendre la main du changement. J’appelle la gauche à un sursaut en faveur de l’écologie, de l’espoir et des générations futures. » Delphine Batho, 04/07/2013

Similar posts
  • Hommage à George Floyd devant le cons... Manifestation contre les violences policières aux USA Une petite centaine de personnes présentes face au consulat US à Strasbourg, protégée par les émules français de la police étasunienne. On peut noter que pour manifester à Strasbourg, il vaut mieux s’appeler MRAP et Justice & Libertés que Gilets jaunes ou NPA…Curieuse [...]
  • Justice pour Adama! Halte aux violenc... Témoignage M.Ouak. Il y avait une foule immense, dense, au nouveau Palais de Justice (pourtant pas facile d’accès entre Pte de Clichy et bd périphérique). Une foule jeune, très bigarrée: des racisés et des pas-racisés, des habitants des banlieues et des Parisiens (d’après leurs vêtements), des jeunes visiblement motivés et révoltés par l’injustice (nombreuses pancartes [...]
  • Procès en appel de deux gilets jaunes Procès en appel de 2 Gilets Jaunes lourdement condamnés en décembre 2018 à Valence Communiqué de Tom et Stéphane jeudi 28 mai 2020, par Stéphano. https://ricochets.cc/Proces-en-appel-de-2-Gilets-Jaunes-lourdement-condamnes-en-decembre-2018-a-Valence.html Communiqué du collectif de soutien des « 4 de Valence » Un an et demi après le premier procès, la solidarité est toujours notre meilleure arme samedi 30 mai [...]
  • DNA, gilets jaunes et préfète Courriel aux DNA Une fois de plus ce lundi 1er juin, les DNA se font l’écho de la préfecture en écrivant « Le samedi 16 mai les gilets jaunes puis le NPA s’étaient rassemblés à Strasbourg, sans respect de la fameuse règle des dix personnes. » Le 16 mai, j’étais place de la République à [...]
  • Répression tous azimuts à Strasbourg,... Ceux qui croyaient que le déconfinement contrôlé signifiait le retour des libertés se trompent gravement. Par déconfinement, il faut entendre, commerces accessibles, parcs réouverts, ouvriers au travail, sauf les licenciés de Renault et d’ailleurs, bars et restaus réouverst mardi, campagne électorale municipale en vue du vote dans un mois, écoles, collèges, lycées ouverts à commencer [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.