Hémoragie d’élus et de militants au PS

François Hollande “se comporte comme un monarque républicain. Moins de 24 heures après la démission du maire de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), l’édile de Fleury-Mérogis (Essonne), David Derrouet, quitte à son tour le Parti socialiste avec des propos très durs pour son camp. “J’annonce officiellement mon départ du Parti socialiste”, a-t-il écrit jeudi sur sa page facebook, appelant “ceux qui veulent construire un autre modèle de développement économique et industriel” à se rassembler.

Selon David Derrouet, le volet recettes du budget 2014 que les députés ont voté mardi dernier a été “la goutte d’eau qui a fait déborder le vase”. “Ce n’est pas possible de voter une loi telle que celle-ci”, a-t-il dit, estimant qu’elle était “contraire aux engagements pris pendant la compagne électorale”. “ll y a une collusion terrible entre le pouvoir politique et le pouvoir économique. On fait payer la fraude fiscale, les délocalisations et donc la hausse du déficit aux classes moyennes avec une hausse des impôts qui va ralentir la croissance et accroître la crise. C’est un non-sens”, a-t-il déclaré, suivant ainsi de près la contestation budgétaire de Delphine Batho débarquée manu militari autoritairement.

Après une “hémorragie de militants”, il prédit une “hémorragie d’élus”

“Je souhaite être en cohérence avec mes convictions et n’étant pas schizophrène, je ne peux pas faire le grand écart entre ce que je fais et ce que je dis”, a ajouté David Derrouet, qui se présentera donc aux municipales de mars prochain à Fleury-Mérogis sans l’étiquette PS. Selon l’élu, François Hollande “se comporte comme un monarque républicain. Le Premier ministre n’est pas Jean-Marc Ayrault, François Hollande est à la fois Premier ministre et président. Il s’est détourné fondamentalement de ses promesses de candidat”.

Relevant une “hémorragie de militants”, il avertit: “Il se pourrait bien qu’il y ait également une hémorragie d’élus. Certains ne veulent pas bouger avant les municipales, mais je pense qu’après, certains vont se sentir plus libres”. Mercredi, c’est le sénateur-maire de Conflans-Sainte-Honorine, Philippe Esnol, qui avait annoncé sa démission du PS.

http://lecanard.info/article/parti_socialiste_hemoragie_d_elus_et_de_militants#.Um37kKl5mQs

Rappel: 

Delphine Batho, 04/07/2013

« Ce que je n’accepte pas, ce n’est pas de faire des compromis, c’est le tournant de la rigueur qui ne dit pas son nom et qui prépare la marche au pouvoir de l’extrême droite dans notre pays. Ce dont il est question, ce n’est pas d’un poste ministériel, c’est du droit de ma génération à avoir des espoirs et à agir. Le temps est venu de reprendre la main du changement. J’appelle la gauche à un sursaut en faveur de l’écologie, de l’espoir et des générations futures. » Delphine Batho, 04/07/2013

Similar posts
  • 2000 manifestants le 1er mai à Strasb... Départ de la manifestation Le cortège sur le Pont [...]
  • Strasbourg antifasciste: 500 dans la ... Ils-elles s’étaient donné rendez-vous à 14h30 place de la gare à Strasbourg en cette veille de second tour de la présidentielle opposant la peste au choléra. Associations antifa, syndicats, partis se sont rassemblés avec force banderoles, pancartes et drapeaux. Peu après l’heure prévue, le cortège s’est ébranlé vers la rue du Maire-Kuss, précédé d’une magnifique [...]
  • Antipass, Jeunes pour le climat, Amne... Place Kléber Strasbourg. Il fait très froid, il neige, le vent souffle fort, il n’y a pas beaucoup de passants ni de badauds ni de touristes. Pourtant trois actions y ont été organisées par différentes associations. Un cortège anti pass par l’Inter QG Gilets jaunes, avec moins d’une centaine de personnes qui ont défilé sur [...]
  • Fédéralisme et autonomie vus par R... Une conférence s’est tenue hier 31 mars au FEC sur le thème du fédéralisme. Il y avait moins de 10 personnes dans le public, dont le sénateur EELV Jacques Fernique qui est aussi intervenu depuis la tribune. En dépit de ce très petit nombre d’assistants, les exposés et le débat ont été très intéressants- les [...]
  • BDS: Michèle Sibony et Amnesty Intern... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.