Carrefour des solidarités à Strasbourg? Pour les campements roms aussi?

campement saint gall feuille2chouphoto

Lu sur le site strasbourg.eu ce 28 octobre…

Depuis 2008, des habitants-tes , des militants-tes associatifs ,des élus-es, des fonctionnaires et des partenaires de différentes institutions se rencontrent régulièrement, dans le cadre du projet strasbourgeois des solidarités territoriales initié par la Direction des solidarités et de la santé de la Vile de Strasbourg

Toutes ces personnes ont en commun d’être animées par une même conviction : c’est en réfléchissant et en agissant ensemble que l’on doit battre en brèche les inégalités entre concitoyens et favoriser le bien être de tous. Cette succession de rencontres et d’échanges a mis en évidence que ce réseau constitue véritablement un carrefour, propice à l’information réciproque, au partage des expériences, au croisement des points de vue et au développement d’une pensée collective sur les solidarités actives.

Pour cette quatrième édition après le colloque du 6 juin où il était question de voir comment mieux coopérer, il s’agit de passer à la pratique durant deux jours les 29 et 30 octobre.

Échanger, Agir, Faire entendre, S’interroger, Se rencontrer, Partager, Coopérer, Fêter ensemble.

Derrière la vitrine, la réalité, pour les Roms des campements Saint-Gall et Petite Forêt qui attendent toujours d’être relogés même provisoirement dans des conditions moins indignes de la Capitale de l’Europe.

Diaporama Latcho Rom
http://www.flickr.com/photos/79179163@N06/sets/72157637062165545/show

Mercredi 30 octobre, de 16 à 18 h, à la salle de la Bourse, en présence de Anina Ciuciu,

Par delà les clichés!
A la rencontre des Roumains, des Roms, de la Roumanie

Rencontrera-t-on les Roms dont les baraques ont été démolies récemment sur le terrain Petite Forêt?

La ville profite de leur absence provisoire pour détruire leurs baraques.

Et c’est ainsi qu’une jeune femme, revenue de Roumanie, se retrouve sans le baraquement que la ville a fait détruire sur ce terrain qui dépend de l’État.

Similar posts
  • Rafle à Marseille en 1943 Quatre-vingts ans après, la ville de Marseille, dans le sud de la France, organise dimanche des commémorations exceptionnelles autour des rafles de 1943 et des destructions des vieux quartiers pendant la Seconde Guerre mondiale, qualifiées par le maire de la deuxième ville de France de « crime contre l’humanité ». « Ce qui s’est passé [...]
  • Des écrivains alsaciens face à la gue... [...]
  • Grève au Collège Foch de Haguenau [...]
  • Non à la contre-réforme des retraites... 200 manifestants hier soir à Strasbourg dans une version lumineuse avec flambeaux, leds et autres lampes électriques en attendant la grosse démonstration du 31 janvier prochain. L’intersyndicale y avait appelé ainsi que les Gilets jaunes. [...]
  • Plus de 10000 à Strasbourg contre la ... Arrivée des manifestants https://www.facebook.com/557053598/videos/520830613481187/ Départ de l’Etoile https://www.facebook.com/557053598/videos/734133081259311/ La Feuille de chou a remonté le cortège partie à 14h30 jusqu’à l’Etoile où défilait un très gros cortège CFDT. Les derniers à démarrer trois quarts d’heure après ont été la CGT et la CFTC. A entrendre les commentaires de Macron, qui persiste à vouloir imposer son [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.