Occupation d’école autour des Roms du squat de Perrache

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Logement/Occupation-d-ecole-autour-des-Roms-du-squat-de-Perrache

Les parents d’élèves FCPE de l’école élémentaire Berthelot (Lyon 7e), soutenus par des enseignants et des associations, occupent l’école de leurs enfants depuis mercredi soir pour protester contre l’expulsion, lundi 2 décembre au matin de 5 familles avec enfants du squat qu’elles occupaient 71 quai Perrache.

Mettre à l’abri les camarades de leurs enfants

Parmi ces enfants, 5 sont scolarisés à l’école Berthelot. Ces enfants sont pour certains depuis plusieurs années en France, ils sont scolarisés et en voie d’intégration” regrettent les parents d’élèves. Deux parents accompagnateurs de l’école occuperont ce jeudi soir l’école de leurs enfants avec les 2 familles de Roms (5 enfants + 2 mamans et peut être un des 2 pères) pour leur permettre de dormir à l’abri.

Le préfet et le maire alertés

Ils précisent avoir “alerté le préfet du Rhône et le maire de Lyon pour leur demander une solution d’hébergement d’urgence” mais ne pas avoir eu de réponse à ce jour, “malgré leurs appels répétés“. Ils ont lancé une pétition qui a recueilli plus de 1000 signatures. Sans réponse et sans réaction des pouvoirs publics, ils poursuivront leur occupation d’école jusqu’à nouvel ordre.


Voici la pétition :

Préfet du Rhône et Maire de Lyon: Relogement des enfants et familles Rom expulsées

Des enfants scolarisés à l’Ecole Berthelot de Lyon (7eme) ont été expulsés avec leur famille de l’immeuble qu’ils occupaient, sans solution de relogement, ces enfants sont en danger, aidez nous à trouver une solution de relogement :

5 enfants de notre école et leurs familles, ont été expulsés de l’immeuble qu’ils occupaient au 71, quai Perrache, Lyon 2eme, ce lundi matin 2 décembre en plein froid hivernal. Ce sont en tout 30 enfants qui sont concernés, dont certains en bas âge.

Outre les conditions violentes de cette expulsion (les familles et les personnes qui les soutiennent ont reçu des gaz lacrymogènes) que nous déplorons, c’est également l’absence de solution de relogement pour la plupart de ces enfants scolarisés dans des écoles de Lyon et leurs familles qui nous inquiète.

Comment peut-on laisser ainsi sans proposition de relogement en pleine période de froid intense, au risque de mettre en péril leur santé, des familles dont les enfants scolarisés témoignent de leur démarche d’intégration dans notre société ?

Nous demandons aux autorités compétentes de mettre au plus vite à l’abri des températures glaciales actuelles ces enfants et leurs familles, en leur proposant une solution de relogement.

C’est pourquoi nous appelons toutes celles et tous ceux qui se sentent concernés par cette situation de détresse dans laquelle se trouvent ces enfants et leurs proches, à se mobiliser avec nous pour qu’une solution humaine leur soit apportée rapidement.

http://www.avaaz.org/fr/petition/Prefet_du_Rhone_et_Maire_de_Lyon_Relogement_des_enfants_et_familles_Rom_expulsees/?tRPDreb

Similar posts
  • Ziad Medoukh: Gaza, une ville enfermé... Gaza , une ville enfermée mais une ville qui impressionne ! Ziad Medoukh Il est difficile pour un observateur étranger de comprendre la situation actuelle dans la bande de Gaza, une région en souffrance permanente, mais une région qui continue à s’accrocher à la vie malgré tout. Souvent les médias étrangers parlent de la bande [...]
  • General Electric Belfort General Electric Belfort from feuille de chou on Vimeo. Près de 3000 personnes étaient rassemblées vers 14 h devant la Maison du peuple de Belfort par un temps de plus en plus pluvieux. Après le discours d’une responsable CGT, le cortège est parti vers l’usine General Electric, avec la CGT, les Gilets jaunes, le PCF [...]
  • 17 octobre 1961-17 octobre 2019 Stras... Chaque année à Strasbourg se tient une commémoration du massacre du 17 octobre 1961 à Paris où 200 Algériens pacifiques ont été tués par la police, certains jetés à La Seine. C’était sous le général de Gaulle, Roger Frey était ministre de l’Intérieur et Maurice Papon qui s’était illustré en 1942 à Bordeaux en déportant [...]
  • Semaine Européenne de la Démocratie L... [...]
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.