L’évacuation du campement Saint-Gall aura lieu jeudi et vendredi

P1270903

Une réunion s’est tenue cet après-midi à l’initiative de la ville de Strasbourg dans une salle paroissiale de Koenigshoffen comme nous en ont informé des Roms rencontrés sur le terrain. Il semble, contrairement à ce qu’avait dit Mme Dreyssé, qu’aucun d’entre eux n’a pu voir le nouveau camp avant d’y être déplacé.

Jean-Claude Bournez, chef de la mission rom, a annoncé aux familles sélectionnées qu’elles allaient devoir quitter le campement Saint-Gall, jeudi et vendredi, pour rejoindre le nouveau camp installé sur un terrain militaire clôturé, surmonté de barbelés, gardé par des agents de sécurité à une dizaine de kilomètres au sud de Strasbourg, près du fort Hoche.

Cependant, on peut se demander si tous les habitants actuels de Saint-Gall seront relogés ce qui devrait découler à la fois de la circulaire du 22 août 2012, et de l’engagement du maire de Strasbourg de ne pas expulser sans reloger.

Comme le campement Saint-Gall sera fermé, après arasement des baraques, on se demande où iraient celles qui sont sans enfants et sans caravane..

Sans même parler des autres petits campements rom ça et là à Strasbourg.

On peut s’inquiéter aussi du sort de cette famille avec un garçon de 18 mois qui vit depuis plusieurs semaines dans leur véhicule, à l’Elsau, puis près de Saint-Gall.

Surtout quand on apprend, selon des personnes du camp, que Jean-Claude Bournez aurait expliqué que cette famille n’avait pas été relogée à cause de l’intervention d’un membre de Latcho Rom, celui même qui avait passé plusieurs heures avec cette famille dans un Centre social à l’Elsau dans l’attente d’une solution pour eux, refusée par l’adjointe aux affaires sociales !

Un fonctionnaire des affaires sociales qui accuse des bénévoles d’associations humanitaires et de soutien aux Roms d’être responsables de la situation des personnes laissées à la rue, il faut le faire !

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.