Point sur la situation des ROMS à la Bourse du travail de Lille

Communiqué de presse

L’Union syndicale Solidaires s’est vue remettre ce 31.12.2013 les propositions d’hébergement d’Urgence concernant 18 familles de la bourse du travail.

Les 18 familles ont à ce jour toutes acceptées ces propositions même si les lieux d’hébergements proposés sont très éloignés de la métropole Lilloise.

La Préfecture a indiqué que les prise en charges seraient réalisées les 6 et 7 janvier 2014. L’ensemble de ces familles sont donc à ce jour, toujours à la charge des organisations syndicales et des humanitaires, sans aucun soutien des pouvoirs publics.

Par ailleurs 2 femmes seules avec enfant de moins de 3 ans ont reçu une convocation du Conseil général du Nord pour ce jeudi 2 janvier 2014 à l’UTPAS de Lille FIVES, suite à une demande du Préfet du Nord. Aucune solution n’est encore proposée pour celles-ci.

Enfin aucune solution n’est à ce jour envisagée pour 4 personnes isolées pour lesquelles le tribunal administratif n’a pas reconnu le caractère d’Urgence. Cette situation est particulièrement préoccupante notamment pour trois personnes dont l’état de santé psychologique et physique très dégradé ne permet pas d’envisager de solutions alternatives. 2 autres personnes n’ont fait l’objet d’aucun jugement.

L’Union syndicale Solidaires, si elle est satisfaite du jugement du Tribunal administratif de Lille concernant 20 familles, déplore que, 64 jours après l’arrivée de ces personnes totalement démunies à la Bourse du travail, la situation ne soient pas résolue à ce jour.

Nous déplorons en outre que l’accès au droit à une liberté fondamentale l’hébergement d’Urgence se fasse au détriment d’une autre liberté fondamentale : le droit à l’éducation. En effet l’ensemble des enfants actuellement scolarisés devront être réinscrits à nouveau.

Elle demande à nouveau instamment à l’ensemble des pouvoir publics (mairie, Etat et préfecture.) d’agir pour une solution rapide pour les six personnes laissées sans solutions en prenant en compte notamment l’état de détresse sanitaire de 3 de ces 6 personnes.

Union syndicale SOLIDAIRES, 1er janvier 2014

Similar posts
  • Covid-19 : la médecine de la catastro... Covid-19 : la médecine de la catastrophe ou l’organisation politique d’un scandale sanitaire Problèmes Elisabeth Badinter estimait que la grandeur d’une civilisation se mesurait à la place faite à la femme. On pourrait ajouter qu’elle se mesure à la place accordée aux personnes aux personnes vulnérables : SDF, détenus, internés dans le CRA, pensionnaires des EPHAD [...]
  • Libérez Georges Ibrahim Abdallah ! To... Libérez Georges Ibrahim Abdallah ! Tout de suite ! La pandémie de coronavirus nous oblige à remettre le monde sur des rails qu’il n’aurait jamais dû quitter. 2020 : Un monde malade du capitalisme et du coronavirus La pandémie nous impose d’urgence de construire un monde fait d’égalité des droits, de solidarité, de partage des [...]
  • Communiqué de presse Gilets Jaunes St... [...]
  • Martinez à Macron Monsieur Emmanuel MACRON Président de la République Palais de l’Élysée 55, rue du Faubourg Saint Honoré 75008 PARIS Montreuil, le 06 avril 2020 Monsieur le Président de la République, La crise sanitaire du COVID 19 ne faiblit pas. La pandémie du nouveau coronavirus a déjà fait des dizaines de milliers de morts dans le monde [...]
  • En GAV à domicile 6 avril Le préfet de la région Grand-Est a réquisitionné des millions de masques sur l’aéroport de Bâle-Mulhouse, sans fournir aucune explication même au Journal. Pour les logements inoccupés, elle (car le préfet est une femme) n’est pas aussi active. Nous sommes à la veille de la quatrième semaine de GAV. On assiste à une baisse relative [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.