“Le rapport entre liberté et numérique n’est pas technique, mais politique”

Lancé ce mardi à l’initiative d’associations, de magistrats, d’avocats et de chercheurs, l’Observatoire des libertés et du numérique entend dénoncer les dérives de la surveillance massive de la population.

Écoutes massives, fichiers de citoyens tellement nombreux que plus personne ne peut les dénombrer, généralisation de l’identification biométrique… C’est à toutes ces atteintes aux libertés que souhaite s’attaquer l’Observatoire des libertés et du numérique (OLN) lancé aujourd’hui par un collectif d’associations et de syndicats (lire ci-dessous). En constatant que les révélations d’Edward Snowden n’avaient servi qu’à décomplexer l’exécutif français, Dominique Guibert, secrétaire général de la LDH, s’alarme : « Plutôt que de remettre en cause le traité transatlantique, le gouvernement fait voter la loi de programmation militaire qui fixe un cadre légal aux écoutes généralisées en France. » Une mesure qu’aurait peut-être pu retoquer le Conseil constitutionnel, mais « on n’a pas pu trouver 60 parlementaires pour signer ensemble la saisine ». « Le rapport entre liberté et numérique n’est pas technique, mais politique », appuie-t-il. La plate-forme nationale d’interceptions judiciaires, héritée de l’ère Sarkozy, en est un autre triste exemple. Toutes les écoutes téléphoniques, étendues aux SMS et communications Internet, vont se retrouver centralisées dans les locaux d’une même entreprise privée : Thales. Pour un coût, selon Christiane Taubira, de 47 millions d’euros par an. L’OLN réclame l’abandon de ce projet.

La suite: http://www.humanite.fr/societe/le-rapport-entre-liberte-et-numerique-nest-pas-tec-557865

Similar posts
  • Prison-nié Prison-nié , j’écris plus ton nom (oui je sais, il y a une faute, c’est exprès) Sur mes cahiers de confiné Sur mon bureau et les plâtres Sur le table sur le siège J’écris ton nom Sur toutes les plages virtuelles, pas vues Sur toutes les blouses blanches tachées Pavés, sang , sans papier ou [...]
  • Port obligatoire du masque : Roland R... Décision du TA de Strasbourg aujourd’hui pour l’obligation de port du masque à Strasbourg Bonjour, Le Tribunal Administratif de Strasbourg vient de rejeter la requête de deux habitants du centre-ville de Strasbourg qui demandaient la suspension de l’arrêté du 20 mai 2020 obligeant le port du masque au centre-ville. Mais il me semble qu’une lecture [...]
  • Gaza sous double confinement [...]
  • Communiqué de presse des Gilets Jaune... [...]
  • Gilets jaunes République Strasbourg: ... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.