Le 6 février : journée de mobilisation contre le gouvernement du Medef

pancartes_06022014-754d4

Les motifs d’insatisfaction et les raisons d’exprimer notre mécontentement ne manquent pas. Nul besoin de catalogue pour illustrer les réalités de nos conditions de vie et de travail dégradées. La peur de perdre son emploi et l’angoisse de l’endettement figurent en tête des préoccupations des salariés en cette fin d’année 2013… Les richesses créées par notre travail doivent prioritairement servir à la réponse aux besoins sociaux, à la création d’emplois de qualité, à la revalorisation du SMIC, à la hausse des salaires pour vivre mieux et permettre une relance de la consommation des ménages et permettre ainsi une relance de la croissance.

Et c’est possible !

Diviser par deux les dividendes des actionnaires libérerait 120 milliards d’euros pour les investissements productifs, permettrait de revaloriser le SMIC et le point d’indice dans les fonctions publiques. Cela créerait de l’emploi et garantirait le financement de la Sécurité sociale.

En ouvrant le débat sur le « coût du capital » pour répartir autrement la richesse produite, la CGT veut rétablir la vérité. Elle veut démontrer que ce qui coûte ce n’est pas le travail, c’est le capital. Aujourd’hui, en moyenne un salarié du privé travaille 45 jours par an pour payer leurs dividendes aux actionnaires.

La campagne sur le « coût du travail » orchestrée par le Medef ne vise qu’à culpabiliser les salariés et à permettre à une minorité d’accaparer les richesses produites par notre travail.

Pour changer de logique de développement, pour changer la donne, nous le savons, le monde du travail doit s’organiser se rassembler , s’unir et agir…

C’est pourquoi la CGT propose, dans l’unité la plus large, de porter ensemble nos exigences en matière de salaires, d’emplois, de conditions de travail, de protection sociale, de service public, le 6 février 2014. Sur les lieux de travail, agissons pour porter nos revendications et retrouvons nous nombreux pour manifester tous ensemble.

Pour être plus forts, se défendre, gagner des droits, prenez toute votre place dans la CGT en vous syndiquant.

http://www.cgt.fr/Le-6-fevrier-2014-toutes-les.html

 

RASSEMBLEMENT à Strasbourg,  

jeudi 6 février de 12h à 14h

devant l’Inspection du Travail  

6, rue Gustave-Adolphe Hirn

 

Cette journée s’adresse aussi bien aux agents du public qu’aux salariés du privé ou encore aux chômeurs.
Devant l’avalanche de mauvais coups qui se prépare et dont les salariés et leurs familles seront les victimes exclusives, et qui se précise depuis la récente conférence de presse du Président de la République, la CGT a estimé qu’il est plus que temps que chacun prenne la mesure de ce qui est en train de se passer.
Les choses sont désormais claires : Le candidat Président qui avait promis durant sa campagne d’être au côté du peuple et de privilégier « l’humain » s’aligne clairement sur les positions du monde de la finance.
…/…
La CGT alerte l’ensemble des salariés sur la gravité de cette situation.
Elle est en discussion avec d’autres organisations syndicales pour définir avec elles des revendications communes et des actions solidaires.
Seule l’unité de TOUS les salariés, pourra enrayer cette spirale infernale. Nous en sommes loin. Le travail pour y parvenir est énorme. Le 6 février sera l’occasion d’en débattre ensemble et de créer dès le lendemain les conditions de combattre !

——-

ENSEMBLE LE 6 FÉVRIER CONTRE LE LIBÉRALISME, POUR UNE ALTERNATIVE

Le 6 février, les salariés se mobilisent pour l’emploi, le pouvoir d’achat et les salaires, contre les politiques d’austérité et le pacte de responsabilité annoncé par François Hollande le 14 janvier. Le Front de gauche appelle les salarié-es, les sans-emploi et les retraités à soutenir ces manifestations et à y participer.

La suite: http://www.placeaupeuple.fr/?p=22956

Similar posts
  • Nancy Acte 44: 1500 gilets jaunes et... DNA, menteurs! Gazage des manifestants, et de la Feuille de chou, devant l’Hôtel de police (6’44) 14 septembre, Nancy acte 44. La presse aux ordres donne 700 manifestants à Nancy! C’est le comptage de la police, de l’Est républicain (appelé aussi Est répu-gnant), repris par les Dernières Nouvelles (poubelles?) d’Alsace du groupe EBRA (m’en tombent)-Est [...]
  • Quand les DNA traitent un gilet jaune... En pages région des DNA papier: Les Dernières Nouvelles d’Alsace se sont encore surpassées dans leur édition papier du 12 septembre en pages Région. Un titre choc accrocheur sur le gilet jaune Yannick Krommenacker qui était convoqué hier au TGI pour ” port de costume ressemblant à un uniforme de police“… Tellement choc et de [...]
  • Émotions afro-sionistes dans la Grand... Émotions afro-sionistes dans la Grand-Rue Agente d’artistes réputée, Delphine Courtay s’essaie avec un certain bonheur à l’art de la galerie de peinture, dans la galerie Delphine Courtay tout simplement. Dans la cour intacte derrière la librairie Quai des Brumes, elle expose en ce moment Laurent Impeduglia. Cet artiste reconnu a été lauréat du salon St’art [...]
  • Gilets jaunes: succès de l’Ag d... Dimanche 8 septembre, à Dannemarie dans la salle communale occupée grâce au maire Paul Mumbach, s’est tenue une Coordination des Gilets jaunes de l’Est, territoire plus vaste que le Grand-Est officiel puisque des délégués de Franche-Comté étaient aussi présents avec l’Alsace, la Lorraine, les Vosges et des Allemands. Après un certain retard initial sur l’horaire, [...]
  • Acte 43 à Strasbourg: 400 pour la ren... QG République Place de l’Étoile Départ de la manifestation Place Corbeau Cathédrale de Strasbourg rue Mercière Convergence des luttes gilets jaunes-pompiers Acte 43 de l’Homme de fer au TGI TGI Strasbourg Gilets jaunes République Préfecture Place de Bordeaux Un incident créé par l’interpellation d’un manifestant libéré ensuite Acte 43 Parlement européen Gendarmes, CRS, en veux-tu, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.