Médias : Quand les rumeurs se cachent derrière les bonnes intentions

Sous prétexte de présenter un livre consacré aux vanniers « Nomades blonds d’Alsace », les Dernières nouvelles d’Alsace ont publié le 2 janvier un article caricatural reprenant sans rire tous les préjugés et diffamations sur les Yéniches. Ce papier dominical est une véritable illustration de ce peut faire un journaliste qui ne pense pas à interroger ses propres préjugés.   

3799641

Ouvrage préparé dans le cadre d’une recherche universitaire, le livre de Rémy Weslschinger sur les vanniers d’Alsace est sans doute plus sérieux que l’article que lui a consacré le quotidien régional  des Dernières nouvelles d’Alsace. Tous les préjugés, y compris les plus caricaturaux, sont là, alignés par une plume agréable à lire et prétendant rétablir la vérité.  A partir d’envolées lyriques sur l’itinérance au Sahara, le papier s’appesantit sur les « nomades blonds » qualifiés d’ « OVNI sociologiques ». Multipliant l’évocation de gènes qui nient l’individualité et la responsabilité de personnes supposées ne pas disposer d’intelligence propre et d’agir sous l’impulsion d’ADN, le rédacteur démontre qu’il est lui-même prisonnier de pratiques stéréotypées. Pour lui, les Yéniches sont marginaux, violents. L’ombre de Pierre Bodein, accusé de crimes en série, plane sur toutes ces lignes.  Faisant le lien entre les origines de Bodein et le comportement très personnel de l’individu, l’auteur de l’article ne s’est pas demandé s’il ne devait pas établir les mêmes liens entre les tueurs, les pédophiles, les escrocs condamnés en Alsace et la culture de leur entourage ? Le comble de l’absurde et du ridicule est atteint lorsque l’auteur évoque la langue des Yéniches. Ceux-ci seraient très attachés à leur dialecte pour éviter d’être compris par leurs voisins. A quelques pages de là, d’autres articles ventent les avantages du dialecte alsacien facilitant le bilinguisme. Pourquoi soupçonner le dialecte des Yéniches et pas La langue des Alsaciens différente d’une vallée à l’autre.

Olivier Berthelin

http://www.depechestsiganes.fr/?p=8813

http://www.dna.fr/edition-de-selestat-centre-alsace/2014/02/02/les-nomades-blonds-a-livre-ouvert

Similar posts
  • Selon le CRIF-Alsace, la Ville de Str... La Feuille de chou a pris connaissance de la lettre du CRIF-Alsace adressée à la maire de Strasbourg, Mme Barseghian: Madame la Maire, Le CRIF constate depuis longtemps une montée de l’antisémitisme en lien avec le conflit Israélo-palestinien. Nous en avons eu récemment, à Strasbourg, un triste exemple avec l’agression d’un graffeur missionné par la [...]
  • Roger Hanin et l’Algérie Roger Hanin Aek Bencheikha nous écrit depuis Constantine sur la page FB de l’UJFP pour nous faire suivre un message écrit il y a 2 ans par un de ses voisins oranais, Illies Abdelaziz Eljaafari. C’est un message d’un certain Roger Jacob Levy, plus connu sous son nom d’artiste Roger Hanin, qui tombe fort à [...]
  • Une centaine de Gilets jaunes des 67,... Une centaine de Gilets jaunes ont défilé ce samedi 26 septembre à Strasbourg sur un parcours déclaré en préfecture depuis la place de Bordeaux jusqu’au quartier européen puis vers le centre ville où en passant allée de la Robertsau, place Brant, les quais de l’Ill, ils ont rejoint Corbeau puis la place Kléber où tout [...]
  • L’affaire Dreyfus vue d’A... Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées hier au FEC pour une séance organisée conjointement par le Centre culturel alsacien et le Foyer de l’étudiant catholique consacrée à l’Affaire Dreyfus vue d’Alsace. C’est l’historien Jean-Claude Richez qui présentait le résultat de son travail de recherche en particulier dans la presse alsacienne (fort abondante!) des dernières [...]
  • Concessions autoroutières bradées au ... Vendredi 18 septembre 2020, Vincent DELAHAYE, rapporteur, a présenté à la presse les conclusions de la commission d’enquête sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières, au Sénat (1). Engagé dans la lutte contre le contournement Ouest de Strasbourg, veuillez trouver la réaction du collectif GCO NON MERCI : Le GCO, cette autoroute [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.