Médias : Quand les rumeurs se cachent derrière les bonnes intentions

Sous prétexte de présenter un livre consacré aux vanniers « Nomades blonds d’Alsace », les Dernières nouvelles d’Alsace ont publié le 2 janvier un article caricatural reprenant sans rire tous les préjugés et diffamations sur les Yéniches. Ce papier dominical est une véritable illustration de ce peut faire un journaliste qui ne pense pas à interroger ses propres préjugés.   

3799641

Ouvrage préparé dans le cadre d’une recherche universitaire, le livre de Rémy Weslschinger sur les vanniers d’Alsace est sans doute plus sérieux que l’article que lui a consacré le quotidien régional  des Dernières nouvelles d’Alsace. Tous les préjugés, y compris les plus caricaturaux, sont là, alignés par une plume agréable à lire et prétendant rétablir la vérité.  A partir d’envolées lyriques sur l’itinérance au Sahara, le papier s’appesantit sur les « nomades blonds » qualifiés d’ « OVNI sociologiques ». Multipliant l’évocation de gènes qui nient l’individualité et la responsabilité de personnes supposées ne pas disposer d’intelligence propre et d’agir sous l’impulsion d’ADN, le rédacteur démontre qu’il est lui-même prisonnier de pratiques stéréotypées. Pour lui, les Yéniches sont marginaux, violents. L’ombre de Pierre Bodein, accusé de crimes en série, plane sur toutes ces lignes.  Faisant le lien entre les origines de Bodein et le comportement très personnel de l’individu, l’auteur de l’article ne s’est pas demandé s’il ne devait pas établir les mêmes liens entre les tueurs, les pédophiles, les escrocs condamnés en Alsace et la culture de leur entourage ? Le comble de l’absurde et du ridicule est atteint lorsque l’auteur évoque la langue des Yéniches. Ceux-ci seraient très attachés à leur dialecte pour éviter d’être compris par leurs voisins. A quelques pages de là, d’autres articles ventent les avantages du dialecte alsacien facilitant le bilinguisme. Pourquoi soupçonner le dialecte des Yéniches et pas La langue des Alsaciens différente d’une vallée à l’autre.

Olivier Berthelin

http://www.depechestsiganes.fr/?p=8813

http://www.dna.fr/edition-de-selestat-centre-alsace/2014/02/02/les-nomades-blonds-a-livre-ouvert

Similar posts
  • GCO: TGI de Saverne, justice, vous av... Gérard Avril: “Le 13 mars dernier je traversais un passages piétons à Ernolsheim sur Brûche quand un Playmobil est tombé à mes pieds « sans intention de le faire tomber ni même de le bousculer » selon ses propos dans son dépôt de plainte à mon égard. Hier le Tribunal correctionnel de Saverne m’a condamné [...]
  • Malgré la sècheresse et le préfet, Vi... Correspondant: Photos prises hier à Kolbsheim sur le site du moulin bien gardé par des détecteurs de présence (dernière photo). On ne les a pas déclenchés. Cela nous a permis d’aller voir que Vinci pompe bien de l’eau dans le canal de la Bruche. Le compteur indiquait 3720m3 soit 3 720 000 litres. Par contre [...]
  • Pose d’une plaque pour le sauve... [...]
  • Nancy Acte 44: 1500 gilets jaunes et... DNA, menteurs! Gazage des manifestants, et de la Feuille de chou, devant l’Hôtel de police (6’44) 14 septembre, Nancy acte 44. La presse aux ordres donne 700 manifestants à Nancy! C’est le comptage de la police, de l’Est républicain (appelé aussi Est répu-gnant), repris par les Dernières Nouvelles (poubelles?) d’Alsace du groupe EBRA (m’en tombent)-Est [...]
  • Quand les DNA traitent un gilet jaune... En pages région des DNA papier: Les Dernières Nouvelles d’Alsace se sont encore surpassées dans leur édition papier du 12 septembre en pages Région. Un titre choc accrocheur sur le gilet jaune Yannick Krommenacker qui était convoqué hier au TGI pour ” port de costume ressemblant à un uniforme de police“… Tellement choc et de [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.