« A Stracel, ils ont jeté le citron après l’avoir pressé » : 5 techniques pour siphonner une usine rentable

Un cas d’école qui sera demain enseigné aux consultants aux dents longues ? Quand la multinationale finlandaise UPM rachète la « Cellulose de Strasbourg » en 1988, les ouvriers de cette usine de production de pâte à papier sont plutôt confiants dans l’avenir. Mais ce rachat ne visait, pour le groupe UPM, qu’à s’implanter sur le territoire français, avec une garantie de pérennité du site de pâte seulement pour 10 ans. La « promesse » prend fin en 1998, avec l’annonce d’un premier plan social massif de 210 salariés, avant l’annonce d’une cession définitive du site en 2012. Retour sur le lessivage d’une usine rentable.

La suite: http://terrainsdeluttes.ouvaton.org/?p=2904

Similar posts
  • 20 morts à Gaza, dont 9 enfants L’horreur des bombardements de cette nuit Tard hier soir Iyad nous envoie ce message “Nouveau massacre à Gaza, 3 enfants tués dans des raids israéliens”. Puis, impossible d’appeler, WhatsApp ne fonctionne plus… Cette nuit nous a ramenés 23 ans en arrière quand nous tremblions pour nos amis et nos proches bombardés (“pour leur bien” – [...]
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.