Les heurts en Ukraine signalent une escalade de l’intervention américano-européenne

20 février 2014

Les heurts violents entre la police et les manifestants hier 19 février à Kiev marquent une escalade de la campagne de l’opposition pro-occidentale pour faire tomber le président ukrainien Viktor Yanukovitch. L’opposition, soutenue par les gouvernements des États-Unis et de l’Allemagne, cherche à installer un régime d’extrême-droite déterminé à intégrer l’Ukraine dans l’Union européenne et à appliquer ses exigences de mesures d’austérité.

1613840_736038703075835_1281103374_n

Les scènes sanglantes à Kiev sont le résultat direct de la campagne menée par les États-Unis et l’Allemagne pour faire tomber Yanukovitch après qu’il a rejeté des propositions pour établir des liens plus étroits avec l’UE et signé un accord avec la Russie acceptant une aide financière. Dans leurs efforts pour retirer l’Ukraine de l’orbite de Moscou et isoler la Russie, Washington et Berlin travaillent ouvertement avec les partis d’extrême-droite.

La suite: http://www.wsws.org/fr/articles/2014/fev2014/ukra-f20.shtml

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.