Manuel Valls, la fée carabosse des nouveaux-nés de sans-papiers ?

RESF
Futurs pères sans-papiers, prenez garde, Valls, ministre du démembrement des familles, pourrait se pencher sur le berceau ! Rien n’arrête Manuel Valls dans sa course folle à l’expulsion, ni un bébé âgé de seulement 1 mois et demi, ni la situation particulière de la maman et encore moins celle du père en grève de la faim depuis le 18 février 2014… Memed BERKSOY ressortissant turc d’origine kurde est enfermé depuis le 31 janvier 2014 au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, près des pistes où un avion l’attend pour l’arracher à sa famille. Il avait 20 ans quand il a fui les exactions commises par les autorités turques contre des personnes d’origine kurde. 20 ans, c’est l’âge de tous les rêves, comme celui d’être accueilli et protégé par la patrie des droits de l’homme, celle-là même qui a permis à Valls, naturalisé à 20 ans, d’être ministre aujourd’hui…. Memed BERKSOY, confronté aux politiques restrictives d’immigration qui se sont succédées et perdurent sous le gouvernement socialiste, n’a pas eu cette chance, nonobstant son ancienneté de séjour, sa situation familiale, le fait qu’il travaille pour faire vivre sa famille et qu’il est locataire en titre de son logement.

Manuel Valls doit témoigner de l’humanité dont il parle si souvent et prendre en compte l’intérêt supérieur d’un enfant (convention internationale des droits de l’enfant, signée par la France le 26 janvier 1990) ainsi que le droit de vivre en famille !

Monsieur le ministre ne peut ignorer d’un revers de main ces principes fondamentaux pour satisfaire une politique du chiffre clonée sur celle de ses prédécesseurs.

Nous refusons que ce crime soit commis en notre nom. Si Memed BERKSOY est expulsé, il laissera derrière lui son fils âgé d’un mois et demi et sa compagne qui ne pourra pas le suivre eu égard à son statut de demandeuse d’asile. C’est donc une famille qui sera démembrée à tout jamais. Quel danger Memed BERKSOY peut-il bien représenter pour la France, pays où il vit depuis 14 ans maintenant et où il a construit une famille ?

http://www.educationsansfrontieres.org/article49047.html

Similar posts
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.