Manuel Valls, la fée carabosse des nouveaux-nés de sans-papiers ?

RESF
Futurs pères sans-papiers, prenez garde, Valls, ministre du démembrement des familles, pourrait se pencher sur le berceau ! Rien n’arrête Manuel Valls dans sa course folle à l’expulsion, ni un bébé âgé de seulement 1 mois et demi, ni la situation particulière de la maman et encore moins celle du père en grève de la faim depuis le 18 février 2014… Memed BERKSOY ressortissant turc d’origine kurde est enfermé depuis le 31 janvier 2014 au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, près des pistes où un avion l’attend pour l’arracher à sa famille. Il avait 20 ans quand il a fui les exactions commises par les autorités turques contre des personnes d’origine kurde. 20 ans, c’est l’âge de tous les rêves, comme celui d’être accueilli et protégé par la patrie des droits de l’homme, celle-là même qui a permis à Valls, naturalisé à 20 ans, d’être ministre aujourd’hui…. Memed BERKSOY, confronté aux politiques restrictives d’immigration qui se sont succédées et perdurent sous le gouvernement socialiste, n’a pas eu cette chance, nonobstant son ancienneté de séjour, sa situation familiale, le fait qu’il travaille pour faire vivre sa famille et qu’il est locataire en titre de son logement.

Manuel Valls doit témoigner de l’humanité dont il parle si souvent et prendre en compte l’intérêt supérieur d’un enfant (convention internationale des droits de l’enfant, signée par la France le 26 janvier 1990) ainsi que le droit de vivre en famille !

Monsieur le ministre ne peut ignorer d’un revers de main ces principes fondamentaux pour satisfaire une politique du chiffre clonée sur celle de ses prédécesseurs.

Nous refusons que ce crime soit commis en notre nom. Si Memed BERKSOY est expulsé, il laissera derrière lui son fils âgé d’un mois et demi et sa compagne qui ne pourra pas le suivre eu égard à son statut de demandeuse d’asile. C’est donc une famille qui sera démembrée à tout jamais. Quel danger Memed BERKSOY peut-il bien représenter pour la France, pays où il vit depuis 14 ans maintenant et où il a construit une famille ?

http://www.educationsansfrontieres.org/article49047.html

Similar posts
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]
  • 400 manifestants à Strasbourg Le rassemblement lancé par Alsace Révoltéeet soutenu ici par le QG République Strasbourg commençait à 11h30 place de l’Etoile à Strasbourg. Peu à peu arrivaient des gilets jaunes d’Alsace, de Lorraine, de Franche-Comté, de Bourgogne, d’Allemagne aussi. Les Kurdes étaient aussi présents comme à chaque manifestation. Une première déclaration en préfecture prévoyait de démarrer place [...]
  • Brigitte et Emmanuel [...]
  • L’Archevêque de Paris veut ferm... Chers amis, Peut-être le savez-vous, mais le Centre pastoral St-Merry, acteur reconnu d’un Eglise ouverte sur le monde, solidaire des plus démunis et de toutes les victimes d’injustices, en France comme à l’étranger (voir par exemple l’action du groupe Gaza dont je m’occupe) est l’objet d’une attaque en règle de l’archevêque de Paris, qui a [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.