Réponse à “Que dire à quelqu’un qui se dit antisioniste et pas antisémite”

free palestine

Définition du sionisme : Le sionisme, c’est pas très compliqué: c’est l’application au peuple juif du droit des peuples à disposer d’eux mêmes. C’est un droit reconnu à tous les peuples, sans distinction.Non, pas du tout : le sionisme est un mouvement et/ou une idéologie dont le but est de créer, de maintenir et développer un  État juif ( cf :http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/sionisme/92074) ce qui est totalement différent d’énoncer l’évidence que chaque être humain, donc chaque juif, a ce droit de disposer de lui-même.Définition de l’antisionisme: L’antisionisme est le refus d’accorder spécifiquement au peuple juif le droit de disposer de lui-même.

Non, l’antisionisme est donc étymologiquement un mouvement et/ou une idéologie qui s’oppose au sionisme, donc à la conception d’un État qui s’arroge le droit de nettoyage ethnique envers la population indigène

Je dis pas que tous les antisionistes veulent virer les Juifs, mais y’en a certains qui en rêvent… et si il se réalise, que deviendront les Israéliens nés sur cette terre ? Pas grave on les enverra dans d’autres pays et ils deviendront … Oh wait … Des réfugiés.
Tu nous tiendras au courant quand tu iras manifester à ce sujet, on viendra avec toi.

Il n’y a pas à confondre juifs et les citoyens  israéliens, dont 20% ne sont pas juifs. Il ne s’agit aucunement de “jeter les Juifs à la mer”, contrairement aux milices sionistes qui l’ont fait littéralement avec les palestiniens lors de la nakba à Haïfa, mais de permettre à tous, quelque soit leur origine, leur religion, de vivre dans l’égalité des droits, quelque soit le cadre étatique, un, deux, trois…ou 36 Etats

En revanche pour d’autres l’antisionisme se limite à refuser d’accorder aux Juifs leur indépendance, dans le cadre d’un état juif, comme il y a des états arabes, français, chinois, etc, c’est une discrimination qui porte un nom… Vous avez deviné? C’est juste après.

Si l’Etat juif avait été créé dans un désert humain (avec l’accord du pays où il serait situé) ou sur la lune (avec l’accord des instances intersidérales…), personne n’aurait trouvé à y redire . Le problème est qu’il a été crée au détriment de la population autochtone que l’on a du chasser ou parquer dans des bantoustans ( Cisjordanie) ou des prisons à ciel ouvert ( Gaza).

Définition de l’antisémitisme: L’antisémitisme est devenu le terme valise pour parler de toutes les formes d’hostilités et de discriminations envers le peuple juif. En fait le meilleur terme devrait être judéophobie, dans lesquels les manifestations antijuives et antisémites se retrouvent. (Pour faire rapide, l’antijudaisme reproche au juif d’être trop dans l’abstrait, les concepts, etc. et l’antisémite reproche au juif d’être trop dans le concret, l’argent, etc… les judéophobes ne sont jamais contents)

antisémitisme= judéophobie = hostilité envers les juifs : d’accord. Mais l’antijudaïsme, c’est exactement le rejet de la religion juive.

Je te fais un petit résumé. Si ton antisionisme c’est ne pas vouloir accorder un droit aux Juifs que tu es prêt à accorder à tous les autres, c’est une discrimination contre les Juifs qui est de l’antisémitisme.
Convenez en donc, si vous êtes antisionistes, vous êtes antisémites. Et la réciproque est souvent vraie aussi.

Eh non, l’antisionisme ça veut dire l’égalité des droits pour tous entre Méditerranée et Jourdain et donc pas de statut privilégié pour aucun groupe humain.

Au cas où ce n’est pas assez clair sache aussi que si tu es pour 2 états, ou même contre la politique du gouvernement israélien, pour le retrait des territoires disputés … etc : tu n’es pas antisioniste, tu as juste des idées différentes du premier ministre en place , au mieux tu es pro palestinien et c’est ton droit .

Non, si on est pour 2 Etats dont l’un est un Etat juif, on est donc sioniste. Et être pro-palestinien ( ou pro-israélien) , ça n’a pas pas plus de sens que d’être pro-français ou pro-belge.

Nous sommes en démocratie et tu as le droit d’exprimer une opinion. D’ailleurs si tu viens en Israël, tu verras que tu pourras débattre avec de nombreux israéliens et que tu en trouveras même qui sont d’accord avec toi.

Merci, mais on le savait déjà (Mikado et l’AIC, Tarabut, Zorchot, les anarchistes contre le mur,  les Naturei Karta etc…)

Similar posts
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]
  • Manifestations pour le droit au logem... Hier, les Dernières Nouvelles d’Alsace n’ont rien vu des quatre manifestations place Kléber! 150 à 200 manifestants pour le droit au logement avec des SDF, des squatters, des Gilets jaunes qui ont défilé ensuite, un rassemblement pour la Palestine au pied de la statue Kléber, un autre d’Alsace-Syrie à 17h et Extinction Rébellion contre la [...]
  • Albert Memmi: pensée anticoloniale et... [ألبير ممّي : تناقض بين فكر مناهض للاستعمار والتزام بالصّهيونية] Albert Memmi : la contradiction entre une pensée anti-coloniale et un engagement sioniste http://tacbi.org/node/167 Albert Memmi, figure importante du mouvement anti-colonial, est décédé à Paris, le 22 mai dernier à l’âge de 99 ans. Il était né en 1920 à Tunis qu’il quitta définitivement après [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    26 février 2014    

    Le sionisme territorialiste (revendication d’une terre) ne l’a emporté sur le sionisme universaliste
    du Bund ,par exemple,(qui revendiquait la victoire du prolétariat) qu’à cause des “révolutions” russe et nazie qui ont exterminé les utopistes .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.