Claude Goasguen a appartenu à Ordre nouveau

goasguen

Selon une note des RG, Claude Goasguen a appartenu à la direction d’Ordre Nouveau au début des années 70.

Une violente passe-d‘armes a opposé le ministre de l’Intérieur Manuel Valls au député UMP Claude Goasguen, ce mardi à l’Assemblée nationale. “Monsieur Goasguen, vous en venez, vous, de l’extrême droite”, a lancé le ministre de l’Intérieur au député de Paris, alors qu’il répondait à une question sur les violences de samedi à Nantes lors d’une manifestation contre le projet d’aéroport Notre-Dame-des-Landes.

“Je n’étais pas membre d’Occident je n’ai jamais appartenu à un mouvement d’extrême droite. Ce qui est grave c’est qu’un ministre de l’Intérieur soit si mal renseigné et perde ses nerfs”, a rétorqué, dans les couloirs de l’Assemblée nationale, Claude Goasguen. Pourtant selon Frédéric Charpier, auteur de Génération Occident, ses liens avec le mouvement d’extrême droit sont manifestes.

Contacté par Les Inrocks, Pierre Sidos, leader du mouvement, confirme que Claude Goasguen “traînait avec la bande estudiantine” d’Occident. “Il côtoyait souvent Gérard Longuet à cette époque”, ajoute t-il.

Mais son passé à l’extrême-droite ne s’arrête pas là. Claude Goasguen a également fréquenté Ordre Nouveau. Lancé en 1969, ce mouvement d’activistes qui va prendre la relève d’Occident, sera à l’origine de la création du Front national. Le nom d’ON est une référence directe au mouvement néofasciste italien Ordine Nuovo. Comme pour Occident, l’emblème choisi est la croix celtique, chère à Pierre Sidos.

Pour trouver les traces du passé de Claude Goasguen à Ordre Nouveau, il faut se plonger dans la biographie de François Duprat (idéologue d’Ordre Nouveau puis du FN) signée par Nicolas Lebourg et Joseph Beauregard. Dans ce livre, une note des renseignements généraux concernant Claude Goasguen est exhumée.  Se méfiant des services de renseignement, Ordre Nouveau possèdait une double direction. L’officielle était composée de prête-noms n’ayant pas véritablement de rôles actifs tandis que la véritable restait cachée.

A la page 132 du livre de Nicolas Lebourg et Joseph Beauregard, une note des RG stipule qu’au début de l’année 1971, le véritable groupe de direction d’Ordre Nouveau est composé de François Brigneau, de François Duprat, de Grabriel Jeantet, d’Hugues Leclere, de Gérard Longuet, de Jean Picollec, d’Alain Robert et enfin de Claude Goasguen, alors assistant à l’université de Paris XIII.

http://www.lesinrocks.com/2014/02/26/actualite/claude-goasguen-appartenu-ordre-nouveau-11481002/

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.