Claude Goasguen a appartenu à Ordre nouveau

goasguen

Selon une note des RG, Claude Goasguen a appartenu à la direction d’Ordre Nouveau au début des années 70.

Une violente passe-d‘armes a opposé le ministre de l’Intérieur Manuel Valls au député UMP Claude Goasguen, ce mardi à l’Assemblée nationale. “Monsieur Goasguen, vous en venez, vous, de l’extrême droite”, a lancé le ministre de l’Intérieur au député de Paris, alors qu’il répondait à une question sur les violences de samedi à Nantes lors d’une manifestation contre le projet d’aéroport Notre-Dame-des-Landes.

“Je n’étais pas membre d’Occident je n’ai jamais appartenu à un mouvement d’extrême droite. Ce qui est grave c’est qu’un ministre de l’Intérieur soit si mal renseigné et perde ses nerfs”, a rétorqué, dans les couloirs de l’Assemblée nationale, Claude Goasguen. Pourtant selon Frédéric Charpier, auteur de Génération Occident, ses liens avec le mouvement d’extrême droit sont manifestes.

Contacté par Les Inrocks, Pierre Sidos, leader du mouvement, confirme que Claude Goasguen “traînait avec la bande estudiantine” d’Occident. “Il côtoyait souvent Gérard Longuet à cette époque”, ajoute t-il.

Mais son passé à l’extrême-droite ne s’arrête pas là. Claude Goasguen a également fréquenté Ordre Nouveau. Lancé en 1969, ce mouvement d’activistes qui va prendre la relève d’Occident, sera à l’origine de la création du Front national. Le nom d’ON est une référence directe au mouvement néofasciste italien Ordine Nuovo. Comme pour Occident, l’emblème choisi est la croix celtique, chère à Pierre Sidos.

Pour trouver les traces du passé de Claude Goasguen à Ordre Nouveau, il faut se plonger dans la biographie de François Duprat (idéologue d’Ordre Nouveau puis du FN) signée par Nicolas Lebourg et Joseph Beauregard. Dans ce livre, une note des renseignements généraux concernant Claude Goasguen est exhumée.  Se méfiant des services de renseignement, Ordre Nouveau possèdait une double direction. L’officielle était composée de prête-noms n’ayant pas véritablement de rôles actifs tandis que la véritable restait cachée.

A la page 132 du livre de Nicolas Lebourg et Joseph Beauregard, une note des RG stipule qu’au début de l’année 1971, le véritable groupe de direction d’Ordre Nouveau est composé de François Brigneau, de François Duprat, de Grabriel Jeantet, d’Hugues Leclere, de Gérard Longuet, de Jean Picollec, d’Alain Robert et enfin de Claude Goasguen, alors assistant à l’université de Paris XIII.

http://www.lesinrocks.com/2014/02/26/actualite/claude-goasguen-appartenu-ordre-nouveau-11481002/

Similar posts
  • En GAV à domicile, vendredi 3 avril Ciel gris bien que la météo du smartphone annonce ensoleillé et 0 % de risque de pluie. Sur ma page FB, j’ai commencé une série photographique destinée à pallier la fermeture des musées et galeries de peinture. Photographie d’une peinture par jour. Christophe Meyer, Daniel Depoutot et Christophe Hohler pour commencer. Sauf si le confinement [...]
  • Masques anti-Covid-19 pour les enfant... Bonjour, Iyad m’a envoyé des photos prises au cours de son dernier tournage. Il s’agit d’une initiative prise par un artiste palestinien pour personnaliser des masques, les rendre moins “dramatiques” pour encourager les enfants à les porter. Iyad ajoute que de son côté tout va bien ainsi que pour sa famille et ses proches. Concernant [...]
  • La psychiatrie refuse d’être &#... Un article de Clémence Nayrac et Géraldine Tribault pulié par Hospimedia le 27/03/2020 Le contrôleur général des lieux de privation de liberté demande au Gouvernement des mesures d’urgence pour la psychiatrie dans le contexte de crise sanitaire. Déjà, depuis plusieurs jours, les représentants de la discipline ont lancé l’alerte. Le contrôleur général des lieux de [...]
  • Rony Brauman répond à Macron : « La m... Rony Brauman répond à Macron : « La métaphore de la guerre sert à disqualifier tout débat » Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, approuve les mesures de confinement, mais dénonce la rhétorique martiale du chef de l’Etat : « Qualifier les soignants de “héros”, c’est gommer les raisons de la crise sanitaire. [...]
  • DD Baroin et Georges Federmann Georges Yoram Federmann 5 rue du Haut Barr 67000 Strasbourg. Strasbourg , le 28 mars 2020. Chère famille, chers tous, Dédé s’en est allé. J’ai appris sa mort par internet vendredi 27, par le message de Roger Winterhalter et en lisant la Feuille de chou de J-C Meyer, le lendemain. Nous sommes restés en contact [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.