Argumentaire anti-FN

ArgumentaireRennes-300x215

Il y a quelques semaines seulement, se tenait à la Maison du Peuple de Rennes le meeting de campagne du Front National, sur décision de la mairie dite socialiste. Quelques 300 membres des forces de l’ordre ont alors protégé 60 misérables militants du racisme et de la réaction sur ordre de la bourgeoisie rennaise. En face, la profonde colère de 800 manifestantes et manifestants de tous horizons, venus sur place empêcher la tenue de cette gabegie, avec pour dénominateur commun la haine radicale et absolue de l’extrême droite.

Bien que nous ayons jusqu’à présent principalement publié des analyses sur l’extrême droite radicale, le FN n’est jamais sorti de nos écrans-radar. Alors que les élections approchaient, nous nous sommes replongés dans 30 ans de sa politique économique, pour tenter de mettre en évidence que celle-ci est profondément opposée aux intérêts des classes populaires.

Il faut le rappeller : la base première du fascisme, contrairement à ce qu’on pense souvent, n’est pas le racisme mais bien la collaboration de classe. Si les liens politiques entre la droite, une certaine gauche et le Front National peuvent exister, c’est parce que tous partagent les mêmes références idéologiques et économiques. C’est parce que tous défendent le Capital contre le Travail.

Les alliances tactiques ponctuelles ne sont ni rares, ni récentes, ni surtout uniquement stratégiques. Lorsque le PS permet au FN de se produire à Rennes dans un haut lieu de l’histoire ouvrière et en plein centre-ville, pour affaiblir la droite en divisant ses voix, à un mois des élections municipales, il fait alliance avec des adversaires « tolérables » : le FN défend certes la « préférence nationale », mais avant cela il défend surtout le Capital… comme le PS.

Nous sommes radicalement antifascistes, ce qui signifie que nous nous attaquons non-seulement à l’extrême droite, mais également littéralement  »aux racines » du fascisme, aux conditions qui lui permettent d’émerger, de se structurer et de se renforcer. C’est pourquoi nous sommes également anticapitalistes.

Nous espérons que ce petit dossier permettra à tout un chacun de trouver des arguments simples et sourcés pour mettre en évidence qu’au-delà de ses caractéristiques liées au racisme, le Front National est avant tout un parti capitaliste. Et qu’il est donc un ennemi des classes populaires.

Collectif Antifasciste Rennais

Download/Télécharger (Rennes_Anti-FN.pdf,PDF, 3.99Mo)

Similar posts
  • Dixième manifestation anti passe sani... Deux mille manifestants environ ce samedi toujours aussi déterminés. Et un dispositif policier très important au début place Kléber; pas moins de 16 cars de CRS surarmés, bouclier en main et casques à la ceinture. Dixième manifestationanti passe sanitaire à e from feuille de chou on Vimeo. [...]
  • Plobsheim: Chaudron des Alternatives ... 120 manifestants à Plobsheim à l’appel du Chaudron des Alternatives qui rassemble plusieurs associations toutes opposées au projet de M. Mack, propriétaire d’Europa Park qui souhaite transformer des prés, des champs et des terres en y construisant des bâtiments pour starts up. Il a choisi ce site pour sa proximité avec un golf. Le plus [...]
  • Des pompiers d’Alsace déposent ... [...]
  • Hospitaliers contre l’obligatio... Une soixantaine de personnes ont manifesté devant l’entrée des Hospices civils de Strasbourg à la veille de l’application de l’obligation vaccinale imposée aux soignant.e.s dès demain 15 septembre. C’était organisé par Sud Santé Social, Collectif libre des soignants 67, la CNT et soutenu par des pompiers, des enseignants. Pour le moment les soignants ont reçu [...]
  • D e 1200 à 1500 manifestants à Strasb... Pompiers et soignantes en tête Place Kléber Strasbourg Gilets jaunes Liberté Cette vidéo m’appartient !! Un cortège musical Arrivée des manifestants place de la République Interview de deux organisateurs du pôle [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.