Droit de manifester: deux poids, deux mesures

maxresdefault

Monsieur le Premier Ministre,
Pour la 6ème année consécutive, le collectif “Sortir du colonialisme”, qui regroupe des associations, partis et syndicats, devait clôturer la 9ème édition de la “Semaine anticoloniale et antiraciste” par une manifestation, le samedi 1er mars dernier.

Or, cette année, sur directives des plus hautes autorités, (dixit de la Préfecture de Police de Paris) cette manifestation nous a été interdite, seul un rassemblement statique, Place de la République, a été toléré. Il semble que la phobie des incidents ayant eu lieu la semaine précédente à Notre Dame des Landes a “justifié” cette interdiction, alors que la tradition des précédentes années démontrait le bon déroulement de nos initiatives. En plus cette année, la fin de cette semaine “anticoloniale, antiraciste” tombant en période scolaire, l’affluence allait être réduite.

Alors qu’une partie des manifestants voulaient quand même sortir de la Place de la République, un déploiement phénoménal de CRS, plusieurs centaines, (avec casques, matraques, bombes lacrymogènes, boucliers, gilets pare-balles,…) stoppaient cette “velléité” et encerclait les militants pacifiques et les retenaient comme dans un centre de rétention à ciel ouvert pour une garde à vue de près de 2 heures, sur la Place de la République, et ce, malgré l’ordre de dispersion lancé.

Quelle surprise, ou plutôt, consternation, de constater qu’une semaine plus tard, des groupes, islamophobes, à connotation raciste, sur des thèmes de haines racistes, obtenaient le droit de manifester dans les rues de Paris. Ces groupes, eux s’étaient déjà signalés auparavant par des comportements violents.
On constate donc, Monsieur le Premier ministre, après les dérives racistes de votre gouvernement face aux Rroms, que vos services autorisent les manifestations à connotation racistes, mais interdisent celles antiracistes, anticoloniales. Et cette interdiction survient quelques jours après le refus par votre ministère des Affaires étrangères de recevoir une délégation de notre collectif pour évoquer les questions de droits de l’homme au Maroc, et du Sahara occidental !!!
Quelle conception d’un gouvernement se prétendant de gauche : même sous le sarkozisme, on n’avait pas assisté à un tel comportement !!!!
Nous publierons cette lettre et bien évidemment votre réponse.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier Ministre l’assurance de nos meilleurs sentiments.
Henri Pouillot
Président de “Sortir du colonialisme”

Henri POUILLOT

Site http://www.henri-pouillot.fr

Similar posts
  • Justice pour Adama! Halte aux violenc... Témoignage M.Ouak. Il y avait une foule immense, dense, au nouveau Palais de Justice (pourtant pas facile d’accès entre Pte de Clichy et bd périphérique). Une foule jeune, très bigarrée: des racisés et des pas-racisés, des habitants des banlieues et des Parisiens (d’après leurs vêtements), des jeunes visiblement motivés et révoltés par l’injustice (nombreuses pancartes [...]
  • Procès en appel de deux gilets jaunes Procès en appel de 2 Gilets Jaunes lourdement condamnés en décembre 2018 à Valence Communiqué de Tom et Stéphane jeudi 28 mai 2020, par Stéphano. https://ricochets.cc/Proces-en-appel-de-2-Gilets-Jaunes-lourdement-condamnes-en-decembre-2018-a-Valence.html Communiqué du collectif de soutien des « 4 de Valence » Un an et demi après le premier procès, la solidarité est toujours notre meilleure arme samedi 30 mai [...]
  • DNA, gilets jaunes et préfète Courriel aux DNA Une fois de plus ce lundi 1er juin, les DNA se font l’écho de la préfecture en écrivant « Le samedi 16 mai les gilets jaunes puis le NPA s’étaient rassemblés à Strasbourg, sans respect de la fameuse règle des dix personnes. » Le 16 mai, j’étais place de la République à [...]
  • Répression tous azimuts à Strasbourg,... Ceux qui croyaient que le déconfinement contrôlé signifiait le retour des libertés se trompent gravement. Par déconfinement, il faut entendre, commerces accessibles, parcs réouverts, ouvriers au travail, sauf les licenciés de Renault et d’ailleurs, bars et restaus réouverst mardi, campagne électorale municipale en vue du vote dans un mois, écoles, collèges, lycées ouverts à commencer [...]
  • Décès de Raymond Gurème Archives Feuille de chou https://la-feuille-de-chou.fr/archives/89755 https://la-feuille-de-chou.fr/archives/89877 [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.