Les patrouilles de miliciens d’extrême droite dans les transports en commun lillois doivent cesser

logo ldh

Communiqué de la Fédération du Nord de la Ligue des droits de l’Homme :

Les patrouilles de miliciens d’extrême droite dans les transports en commun lillois doivent cesser

Des membres de la frange la plus radicale de l’extrême droite, Génération identitaire, ont lancé vendredi ce qu’ils appellent une « patrouille de sécurisation des transports en commun ».

Depuis quelques jours, un groupe, composé d’une vingtaine de personnes en gilets jaunes, patrouille dans les métros et les bus lillois. Le but de ces militants d’extrême droite : occuper le terrain et, selon leurs termes, « chasser la racaille » des transports publics.

La France est un pays de droits, doté d’une police à laquelle aucun individu ou groupe ne saurait se substituer.

Nous demandons donc aux services de la préfecture de mettre tout en œuvre pour que ce type d’envahissement de l’espace public par des milices d’extrême-droite soit interdit !

Pour la Fédération de la Ligue des Droits de l’Homme du Nord,

Le Président de la fédération du Nord,
Guy Fournier

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.