UJFP: Notre camarade Michel Bilis : un homme debout

ujfp logo 2

Récemment, le CRIF affirmait bruyamment fêter son 70e anniversaire, se parant d’une filiation malhonnête avec les résistants juifs qui, en 1943, aux heures les plus sombres de la collaboration et du nazisme, créèrent le CRIF. Cette structure avait alors pour seule vocation de représenter et de défendre les droits et les intérêts physiques et moraux des Juifs qui survivraient à la tragédie en cours.

Ces femmes et ces hommes clairvoyants étaient d’authentiques résistants qui participaient activement aux combats contre les Nazis, contre Vichy, contre les collabos.

Ils combattaient la presse assassine telle « Je suis partout », « Gringoire », « Au Pilori », ses « journalistes » Drieu la Rochelle, Brasillach, Rebatet et tant d’autres voyous, pourvoyeurs de Drancy, des convois de déportation et coauteurs – par délégation – des assassinats des patriotes et des résistants effectués par la Milice et les agents français de la Gestapo.

Les temps ont changé certes.

Mais qui aurait pu imaginer que ce serait aujourd’hui des Juifs qui reproduiraient les méthodes et les pratiques des Drieu la Rochelle, des Brasillach, des Rebatet, qui déverseraient leur haine à l’encontre d’hommes et de femmes – Juifs, progressistes, anticolonialistes – soucieux de justice et de paix, soucieux du respect du droit international; solidaires de fait de la résistance du peuple palestinien, victime de crimes commis par un État prétendant représenter les Juifs du monde entier, agir en leurs noms ?

Qui aurait pu imaginer que nous verrions des journalistes ou des gens s’affirmant tels, juifs de surcroît, reproduire les pratiques criminelles des Brasillach et Drieu de la Rochelle à l’encontre d’hommes comme notre camarade Michel Bilis, le désignant à la vindicte d’hommes et de femmes trompés par l’ idéologie sioniste du gouvernement israélien propagée à longueur d’année par le CRIF et ses officines?

Qui aurait pu imaginer qu’une organisation raciste, d’extrême droite, interdite aux États-Unis comme en Israël: la Ligue de Défense Juive – LDJ – continuerait à sévir en France, aurait pignon sur toile, organiserait des campagnes haineuses et de diffamation comme celle qui vise notre camarade Michel Bilis, candidat aux Municipales dans un arrondissement de Paris au prétexte que Michel est le traducteur de l’essayiste israélien Shlomo Sand ?

Nous ne pouvons taire qu’en réalité, la prose de cette organisation raciste et d’extrême droite utilisée contre Michel reproduit – mots pour mots- les articles de journalistes juifs accointés à l’ensemble de la presse sioniste française, parus ces derniers temps sur la toile.

On observe là, ce que nous ne cessons de dénoncer depuis des années : cette porosité politique préoccupante et assumée entretenue entre les différentes composantes du CRIF et cette officine d’extrême droite.

Face à ce déferlement de haine, à ces menaces à peine voilées, nous tenons à exprimer à notre cher camarade Michel Bilis notre entière solidarité, notre soutien absolu.

Honte à ces gens, propagateurs de la haine et du racisme en France !

Le BN de l’ UJFP le 22 mars 2014

Edité le 24 mars

Lu dans « Actualité Juive » du 20-03-2014 page 6 :

Hidalgo enrôle Bilis

Beaucoup de membres de la communauté juive n’ont pas apprécié la présence de Michel Bilis sur la liste de la candidate socialiste Anne Hidalgo dans le XIème arrondissent de Paris . Vieux routier du Parti Communiste Français et pilier de la très pro-palestinienne Union Juive Française pour la Paix (UJFP) Michel Bilis est également le traducteur en français des pamphlets anti-israéliens de Shlomo Sand « Comment le peuple juif fut inventé » et « Comment j’ai cessé d’être juif »

Martin Perez

Similar posts
  • Nancy Acte 44: 1500 gilets jaunes et... DNA, menteurs! Gazage des manifestants, et de la Feuille de chou, devant l’Hôtel de police (6’44) 14 septembre, Nancy acte 44. La presse aux ordres donne 700 manifestants à Nancy! C’est le comptage de la police, de l’Est républicain (appelé aussi Est répu-gnant), repris par les Dernières Nouvelles (poubelles?) d’Alsace du groupe EBRA (m’en tombent)-Est [...]
  • Quand les DNA traitent un gilet jaune... En pages région des DNA papier: Les Dernières Nouvelles d’Alsace se sont encore surpassées dans leur édition papier du 12 septembre en pages Région. Un titre choc accrocheur sur le gilet jaune Yannick Krommenacker qui était convoqué hier au TGI pour ” port de costume ressemblant à un uniforme de police“… Tellement choc et de [...]
  • Émotions afro-sionistes dans la Grand... Émotions afro-sionistes dans la Grand-Rue Agente d’artistes réputée, Delphine Courtay s’essaie avec un certain bonheur à l’art de la galerie de peinture, dans la galerie Delphine Courtay tout simplement. Dans la cour intacte derrière la librairie Quai des Brumes, elle expose en ce moment Laurent Impeduglia. Cet artiste reconnu a été lauréat du salon St’art [...]
  • Gilets jaunes: succès de l’Ag d... Dimanche 8 septembre, à Dannemarie dans la salle communale occupée grâce au maire Paul Mumbach, s’est tenue une Coordination des Gilets jaunes de l’Est, territoire plus vaste que le Grand-Est officiel puisque des délégués de Franche-Comté étaient aussi présents avec l’Alsace, la Lorraine, les Vosges et des Allemands. Après un certain retard initial sur l’horaire, [...]
  • Acte 43 à Strasbourg: 400 pour la ren... QG République Place de l’Étoile Départ de la manifestation Place Corbeau Cathédrale de Strasbourg rue Mercière Convergence des luttes gilets jaunes-pompiers Acte 43 de l’Homme de fer au TGI TGI Strasbourg Gilets jaunes République Préfecture Place de Bordeaux Un incident créé par l’interpellation d’un manifestant libéré ensuite Acte 43 Parlement européen Gendarmes, CRS, en veux-tu, [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    23 mars 2014    

    Sous “les pavés” de la LDJ ( En quoi est-elle juive?) ,”la plage” de Bills ….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.