Ne pas baisser les bras pour vaincre les pièges de la race

logo-depeche-tsigane

Edito du 28 mars Sous le choc de l’avalanche médiatique qui depuis plusieurs mois transforme Roms   et gens du voyage en cibles politiques, de nombreux témoignages déplorent le découragement de ces citoyens qui pour certains pourraient voter pour la première fois. Cette perspective facilitée par la décision du conseil constitutionnel prise en octobre 2012 à l’initiative du forain Jean-Claude Peillex, inquiète certains maires qui dans l’affolement ne maitrisent plus leurs fantasmes cauchemardesques : Lisez ou relisez notre article sur les dérapages de la « municipalité » de Linas Montlhéryhttp://www.depechestsiganes.fr/?p=8946 .

Lisez aussi le témoignage de Raymond Gurême,http://www.depechestsiganes.fr/?p=8943 survivant du camp d’internement de Linas et résistant qui malgré tout refuse de renoncer. Il n’est pas le seul, du côté de Forbach, ville lorraine qui pourrait être conquise par l’extrême droite, les voyageurs, habitants et citoyens du lieu ne cachent pas leur colère.

Dresser les pauvres contre les pauvres

Ils se sentent abandonnés par leurs voisins qui ne peuvent certainement ignorer que le programme du FN prévoit de chasser les  « Nomades »  régulièrement éructé par Marine le Pen dans les médias nationaux.

Lisez ou relisez les reportages de notre correspondante Lorraine qui décrit le résultat des manœuvres idéologiques et des promesses non tenues qui aboutissent à dresser contre les voyageurs, les anciens mineurs laissés sur le carreau par la destruction du bassin houillerhttp://www.depechestsiganes.fr/?p=8951 http://www.depechestsiganes.fr/?p=8956

Les engrenages qui fabriquent une race

Peut être faut-il prendre de la hauteur pour éviter d’être pris au piège d’infernaux bras de fer,  insultes contre insultes, slogans contre slogans. Toutes proportions gardées, l’incident de Forbach, qui dresse les pauvres contre les pauvres, participe d’une démarche vers l’exclusion des populations. Un récent ouvrage « Rom et riverains, une politique municipale de la race décortique le phénomène. Lisez ou relisez l’article d’Isabelle ligner http://www.depechestsiganes.fr/?p=8916

Olivier Berthelin

http://www.depechestsiganes.fr/?p=8958

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.