USA : le lobby israélien se prend une bonne claque au tribunal

unnamed (1)
Le lobby israélien, qui essaie de faire taire par tous les moyens la solidarité avec le peuple palestinien, vient de se prendre une claque magistrale devant un tribunal américain, qui a condamné les maîtres-chanteurs à payer des sommes importantes aux militants de la campagne BDS (Boycott Désinvestissements Sanctions).

Des membres de StandWithUS, l’une des officines états-uniennes créées pour tenter de terroriser le mouvement de solidarité avec la Palestine, avaient attaqué en justice la décision du magasin coopératif d’Olympia (Etat de Washington, ouest des Etats-Unis) de boycotter les produits « made in Israel ».

Olympia est la ville dont était originaire Rachel Corrie, la jeune militante écrasée par un bulldozer militaire israélien en 2003, alors qu’elle tentait de s’opposer à la destruction de maisons palestiniennes.

StandWithUS demandait à la justice de prononcer l’interdiction du boycott par le magasin coopératif, et de condamner les militants à lui payer de substantiels dommages et intérêts.

Ceci, dans le cadre d’une stratégie développée à l’échelle mondiale par l’appareil d’Etat israélien, visant à entraver, par l’intimidation et la sanction financière, le développement de la campagne BDS.

Mais les magistrats de la Cour d’Appel de l’Etat de Washington ne s’appellent ni Valls ni Taubira, et ils ont su conserver leur indépendance d’esprit.

Sur le fond, ils ont ainsi constaté que le boycott, un moyen de lutte non-violent utilisé depuis plus d’un siècle sous toutes les latitudes, participait pleinement de la liberté d’expression, garantie par le célèbre Premier Amendement de la Constitution des Etats-Unis.

Et puis, la Cour d’Appel a retenu contre le lobby israélien une disposition particulière du droit local, dite SLAPP (Strategic Lawsuit Against Public Participation).

La loi SLAPP (dont un équivalent existe aussi en Californie, mais qui n’est pas généralisée sur le territoire américain) est un outil permettant de sanctionner les procédures judiciaires abusives initiées par des puissants (ici l’Etat d’Israël, ailleurs des groupes industriels exploitant des produits controversés comme le gaz de schiste ou les OGM) pour museler toute dissidence.

Aux termes de la loi SLAPP, la Cour d’Appel a donc condamné les plaignants à verser 10.000 dollars (7.000 euros environ) à chacun des 16 membres du Conseil d’administration de la Coopérative d’Olympia poursuivis, ainsi que des dizaines de milliers de dollars supplémentaires au titre des frais de justice et frais d’avocats. En tout, plus de 200.000 dollars (150.000 euros environ).

On rappelle qu’en France, la répression des procédures abusives existe aussi, théoriquement. Mais dans les procès BDS, les officines israéliennes ont jusqu’à présent bénéficié de la complicité éhontée du gouvernement. Au lieu de porter plainte elles-mêmes, elles se contentent de « faire un signalement » au procureur, celui-ci, sur ordre d’un(e) ministre docile, prenant alors l’initiative des poursuites. Et à l’arrivée, même quand ils sont relaxés, les militants BDS qui ont dépensé des sommes importantes pour leur défense, n’ont pas la possibilité de demander réparation (puisque l’Etat a une immunisation dans ce domaine).

Source : http://electronicintifada.net/blogs/nora-barrows-friedman/olympia-co-op-lawfare-case-backfires-court-fines-anti-boycott-plaintiffs

Similar posts
  • Strasbourg: mobilisation générale le ... Avec la loi sur la “sécurité globale”, débattue à l’Assemblée nationale, son article 24 qui prétend interdire même aux journalistes professionnels, et au filmeurs amateurs, de documenter les méthodes de plus en plus extrêmes des policiers et des gendarmes, et les violences policières contre les exilés chassés ignoblement de la place de la République à [...]
  • Ag des personnels universitaires et d... https://www.facebook.com/schlomo44/posts/10158801707048599?notif_id=1606233716143593&notif_t=feedback_reaction_generic&ref=notif Une centaine d’étudiants, d’enseignants et de personnels universitaires ont tenu cet après-midi de 14 h à environ 16 h, malgré un froid vif, une Assemblée générale à l’extérieur des locaux chauffés de l’Université, juste en face du bâtiment de la direction. Les débats se sont achevés par quelques votes en particulier pour la constitution [...]
  • Grand Contournement Ouest de Strasbou... Gérard Avril GCO: TGI de Saverne, justice, vous avez dit justice? Gérard Avril: “Le 13 mars dernier je traversais un passages piétons à Ernolsheim sur Brûche quand un Playmobil est tombé à mes pieds « sans intention de le faire tomber ni même de le bousculer » selon ses propos dans son dépôt de plainte [...]
  • Plus de 300 personnes à la manifestat... Manifestation Gilets Jaunes Strasbourg: prises de parole from Jean-Claude Meyer on Vimeo. 10158794734983599-record from Jean-Claude Meyer on Vimeo. De 3 à 400 personnes se sont rassemblées à partir de 12 h place de la République à Strasbourg, lieu traditionnel, depuis deux ans, de l’AG du QG République, avant de défiler en ville pour les revendications [...]
  • Trois cent manifestants avec les Gile... De nouvelles vidéos de la marche aux flambeaux ont été rajoutées depuis le 17 au soir. Près de trois cent manifestants se sont rassemblés à partir de 18 h30 place Kléber à Strasbourg à l’appel de l’Inter QG du Bas-Rhin et du QG République Gilets jaunes de Strasbourg, à l’occasion du second anniversaire du démarrage [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.