Les “Pro-Vie” entrent par la grande porte au Parlement européen

si marie
LES PRO-VIE ENTRENT PAR LA GRANDE PORTE AU PARLEMENT EUROPEEN

« Je suis très inquiète pour les droits des femmes car la démarche des Pro-Vie emprunte la voie de la légitimité ! » déclare l’eurodéputée Véronique De Keyser, Vice-Présidente du Groupe Socialistes et Démocrates au Parlement européen.

« One of us » sera auditionnée au Parlement européen le jeudi 10 avril 2014.
La deuxième initiative citoyenne à atteindre le million de signatures « One of us » suscite beaucoup de questions.

D’abord par son thème – la défense de l’embryon humain-, ensuite par ses initiateurs – des associations pro-vie très décomplexées-, enfin par son succès – près de 1.900.000 signatures, soit près du double du nombre requis pour être valide.

Sous couvert de la défense de l’embryon, c’est la recherche, la santé reproductive, le droit à l’avortement qui sont visés.

L’initiative entend bien faire revoir la politique européenne en matière de développement et de programmes vis-à-vis de la santé des femmes, ainsi que le programme de recherche 2020, et un certain nombre d’actes législatifs sur des sujets sensibles.

Les initiateurs sont des associations catholiques et évangélistes, dont certaines sont le fer de lance des mouvements anti-avortement locaux.

L’Europe avait connu, après l’élargissement de 2004, une poussée de fièvre contre les droits des femmes, vu l’apparition de partis religieux extrémistes soutenus par des lobbies bien financés. Dix ans plus tard, alors que l’on craint en Europe une poussée de l’extrême-droite, les lobbies religieux ont refait une apparition musclée, obtenant la descente en flammes du rapport Estrella sur la santé et les droits sexuels et génériques et maintenant, cette initiative citoyenne dont on n’a pas fini de mesurer les conséquences.

Une mobilisation citoyenne des femmes, de la laïcité, du monde médical et scientifique est urgente : elle a au moins deux ans de retard. En effet, la première audition des auteurs de l’initiative « One of us » aura lieu ce jeudi 10 avril au Parlement européen de 9h00 à 12h30 au local JAN 4 Q 2.

Qu’on se le dise !

Et mobilisons-nous car l’obscurantisme est à nos portes.

Véronique De Keyser
Députée européenne
Vice-Présidente du groupe parlementaire « Socialistes et Démocrates ».

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.