Le MRAP condamne la répression des opposants politiques en Iran, y compris les récentes violences à l’encontre des prisonniers politiques dans la prison d’Evine de Téhéran (Iran)

mrap logo
Le MRAP condamne la repression des opposants politiques en Iran, y compris les récentes violences à l’encontre des prisonniers politiques dans la prison d’Evine de Téhéran (Iran)

Le MRAP dénonce et condamne la répression croissantes des opposants politiques, iraniens ou issus des minorités ethniques, dans la Républiques Islamique d’Iran.

Alors que dans les trois premiers mois de cette année plus de 200 personnes ont déjà été exécutées pour des crimes divers, ces dernières semaines, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur l’Iran, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les exécutions arbitraires et la haut-Commissaire aux droits de l’homme se sont émus du grand nombre de prisonniers exécutés.

Le MRAP condamne l’utilisation excessive de la force de la part des gardiens de la Prison d’Evine contre les détenus politiques de la prison qui manifestaient suite au transfert en isolement de six prisonniers à la prison de Ghezel Hessar de la ville de Karadj (banlieue de Téhéran) avant leur exécution. Des dizaines de détenus ont été grièvement blessés.

A la suite de ces violences, les prisonniers qui avaient été transféré à l’isolement, et ceux de la section 350 de la Prison d’Evine ont entamé une grève de la faim pour exiger le retour de leurs codétenus à la section générale.

Alors que les visites sont suspendus, les familles des prisonniers manifestent devant la prison.

Le MRAP condamne fermement les violences perpétrées à l’encontre des détenus et demande que toute la lumière soit faite sur ces actes. Le MRAP demande instamment aux autorités iraniennes de décréter un moratoire sur toutes les exécutions capitales et d’annuler les condamnations à mort de personnes mineurs au moment des faits incriminés.

Paris le 23 avril 2014

Similar posts
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]
  • Manifestations pour le droit au logem... Hier, les Dernières Nouvelles d’Alsace n’ont rien vu des quatre manifestations place Kléber! 150 à 200 manifestants pour le droit au logement avec des SDF, des squatters, des Gilets jaunes qui ont défilé ensuite, un rassemblement pour la Palestine au pied de la statue Kléber, un autre d’Alsace-Syrie à 17h et Extinction Rébellion contre la [...]
  • Albert Memmi: pensée anticoloniale et... [ألبير ممّي : تناقض بين فكر مناهض للاستعمار والتزام بالصّهيونية] Albert Memmi : la contradiction entre une pensée anti-coloniale et un engagement sioniste http://tacbi.org/node/167 Albert Memmi, figure importante du mouvement anti-colonial, est décédé à Paris, le 22 mai dernier à l’âge de 99 ans. Il était né en 1920 à Tunis qu’il quitta définitivement après [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.