Le député Meyer-Habib veut subventionner une colonie israélienne

meyer-habib
Un député s’élève contre le refus du Quai d’Orsay de subventionner une association dans une colonie

JÉRUSALEM, 25 avr 2014 (AFP) – Le député Meyer Habib (UDI) s’est élevé vendredi contre une décision du ministère des Affaires étrangères de ne pas subventionner une association franco-israélienne dans un quartier de colonisation juif à Jérusalem-Est.
“Le Quai d’Orsay a pris la décision scandaleuse de boycotter les Français qui vivent au delà de la Ligne verte”, la ligne de démarcation qui sépare Jérusalem-Ouest, à majorité juive, de Jérusalem-Est, à majorité palestinienne, a déclaré à l’AFP M. Habib, député des Français de l’étranger.

Le député a expliqué qu’il avait voulu donner, dans le cadre de sa “réserve parlementaire”, une subvention de 3.000 euros à une association caritative, Daat Menachem, dont le siège est situé dans le quartier de colonisation de Gilo.
La réserve parlementaire est un ensemble de subventions d’État proposées par les parlementaires qui veulent soutenir des associations ou des projets d’investissement de collectivités locales.

Mais, selon Meyer Habib, le Quai d’Orsay a refusé de verser la subvention à l’association de Gilo.

Il a précisé avoir envoyé une lettre de protestation au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, le 9 avril, mais ne pas avoir reçu de réponse.

“Cette décision est profondément injuste, choquante, contraire aux règles élémentaires de morale et apparaît comme une vraie politique d’ostracisme envers les habitants de Jérusalem en général et de Gilo en particulier”, a-t-il écrit dans cette lettre obtenue par l’AFP.

“Je vous demande instamment de revenir sur cette décision. Je connais votre attachement ainsi que celui du président de la République à l’Etat d’Israël et votre détermination à prendre part au processus de réconciliation entre Palestiniens et Israéliens”, conclut-il.

M. Habib, ancien vice-président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France), a été élu en juin 2013 à l’Assemblée nationale comme député de la 8e circonscription de Français de l’étranger, qui comprend Israël.

“Il s’agit d’argent versé pour des causes sociales et refuser de verser cette somme en raison de la situation géographique de l’association est moralement répréhensible”, a-t-il dit à l’AFP.
“Les citoyens français qui vivent à Gilo doivent avoir les mêmes droits que ceux vivant dans d’autres quartiers de la ville”, a estimé M. Habib, qui se revendique “sioniste” et est catégoriquement opposé à tout partage de Jérusalem.

La France, comme le reste de la communauté internationale, ne reconnaît pas l’annexion de Jérusalem-Est et considère les colonies en territoire occupé comme illégales au regard du droit international.

Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est, occupée et annexée depuis 1967, la capitale de l’Etat auquel ils aspirent. Quelque 200.000 Israéliens habitent des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est, à côté de plus de 290.000 Palestiniens.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.