PÉTITION : Président de la Communauté Urbaine de Strasbourg – Mise aux normes usine incinération Strasbourg

SIGNER LA PÉTITION : https://secure.avaaz.org/fr/petition/President_de_la_Communaute_Urbaine_de_Strasbourg_Mise_aux_normes_usine_incineration_Strasbourg/

P1300074

RAPPEL:

Usine d’incinération d’ordures Sénerval

Grève contre les conditions de travail dangereuses

Les salariés de l’usine d’incinération de déchets de la Communauté Urbaine de Strasbourg (CUS) Sénerval sont en grève depuis le 21 Mars pour protester contre leurs mauvaises conditions de travail. Selon le délégué CGT de l’usine, Atef Labben, les conditions de travail sont devenues « un véritable enfer » depuis la reprise du site en 2010 par le groupe Séché. « Nous sommes exposés chaque semaine à des dizaines de tonnes de poussières dites CMR (classées comme cancérogènes et/ou mutagènes et/ou toxiques pour la reproduction) » Le préfet du Bas-Rhin a effectué un signalement au procureur à propos des conditions d’exploitation de l’usine.

On peut juger de ces conditions de travail et de la pollution engendrée par l’usine avec cette vidéo qui montre un des nombreux débouchages d’électrofiltres, suite à un manque d’entretien et à des pannes répétitives. Ces poussières et ces fumées sont potentiellement chargées de dioxine, furane, arsenic, nickel, plomb, ect… et présentent un risque très important pour la santé des personnes exposées, que ce soit les travailleurs ou les riverains.

La CGT organise la solidarité et le soutien aux grévistes

Tous les jours les grévistes de Sénerval tiennent un stand place de l’Homme de Fer à Strasbourg entre 12h et 14h. La grève est suivie à plus de 90% avec une section syndicale CGT qui syndique 70% du personnel. On peut soutenir les grévistes en signant leur pétition en ligne : www.moea.net/senerval

Par ailleurs l’union locale CGT de Strasbourg organise une souscription de soutien aux grévistes. Merci d’adresser vos chèques à l’Union Locale CGT de Strasbourg 6 r Georges Wodli 67000 STRASBOURG

On peut aussi adresser des courriels de protestation au préfet : prefet.secretariat@bas-rhin.pref.gouv.fr

Parce que c’est une question majeure pour l’environnement, parce que leur lutte pose la question du service public de traitement des ordures et qu’elle montre les dégâts causés par sa délégation à des patrons voyous, la grève des salariés de Sénerval nécessite le soutien de toute la CGT.

Similar posts
  • GCO: TGI de Saverne, justice, vous av... Gérard Avril: “Le 13 mars dernier je traversais un passages piétons à Ernolsheim sur Brûche quand un Playmobil est tombé à mes pieds « sans intention de le faire tomber ni même de le bousculer » selon ses propos dans son dépôt de plainte à mon égard. Hier le Tribunal correctionnel de Saverne m’a condamné [...]
  • Malgré la sècheresse et le préfet, Vi... Correspondant: Photos prises hier à Kolbsheim sur le site du moulin bien gardé par des détecteurs de présence (dernière photo). On ne les a pas déclenchés. Cela nous a permis d’aller voir que Vinci pompe bien de l’eau dans le canal de la Bruche. Le compteur indiquait 3720m3 soit 3 720 000 litres. Par contre [...]
  • Pose d’une plaque pour le sauve... [...]
  • Nancy Acte 44: 1500 gilets jaunes et... DNA, menteurs! Gazage des manifestants, et de la Feuille de chou, devant l’Hôtel de police (6’44) 14 septembre, Nancy acte 44. La presse aux ordres donne 700 manifestants à Nancy! C’est le comptage de la police, de l’Est républicain (appelé aussi Est répu-gnant), repris par les Dernières Nouvelles (poubelles?) d’Alsace du groupe EBRA (m’en tombent)-Est [...]
  • Quand les DNA traitent un gilet jaune... En pages région des DNA papier: Les Dernières Nouvelles d’Alsace se sont encore surpassées dans leur édition papier du 12 septembre en pages Région. Un titre choc accrocheur sur le gilet jaune Yannick Krommenacker qui était convoqué hier au TGI pour ” port de costume ressemblant à un uniforme de police“… Tellement choc et de [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.