Marche de soutien à SACSO avec le Rassemblement des Associations du Neuhof

P1310676

Chers amis et connaissances,

Vous le savez, ou ne le savez pas, mais l’association SACSO, que je
dirigeais depuis 2007, va fermer faute de subvention.
Je vous invite donc à participer à notre baroud d’honneur mercredi et/ou à signer la pétition en ligne ci-dessous (notamment pour les non strasbourgeois !).

Monsieur le Préfet, Monsieur le Président du Conseil Général, Monsieur le Maire: Que comptez-vous faire face à la fermeture de l’association SACSO à Strasbourg et pour sécuriser les associations qui œuvrent au quotidien auprès de nos concitoyens les plus en difficultés ?

Je vous en remercie chaleureusement d’avance.
Bien à vous.
Thomas Braun

L’association SACSO avait donné rendez-vous à 13h devant les vitrines de son local pour manifester contre le danger de mort dû à l’arrêt des financements qui la faisaient fonctionner avec trois salariés et une vingtaine de bénévoles.

Cette association intervient dans le quartier de Strasbourg-Neuhof auprès des familles et des jeunes sur les questions de santé, mais à partir de là elle est amenée à aider les habitants à résoudre tous les problèmes qu’ils rencontrent en facilitant les rapports avec les services sociaux et les administrations dans lesquels on se perd facilement.

L’essentiel du budget est apporté par l’ARS Agence régionale de santé, le reste par plusieurs collectivités territoriales qui stoppent leur apport quand l’ARS arrête le sien. L’association est en danger immédiat de mort par asphyxie financière.

Parmi les reproches aberrants faits à SACSO, celui de prétendument dépasser le cadre de sa mission en se mêlant de questions qui relèvent des services sociaux!

Critique particulièrement honteuse quand on sait que la présence de SACSO et sa connaissance des familles au plus près dépasse largement celle des dits services officiels qui de plus eux-mêmes subissent de plein fouet les restrictions budgétaires et en personnel dues à la politique d’austérité du gouvernement soi-disant de gauche.

Il y avait une trentaine de personnes à la manifestation colorée et bruyante mais très représentatives des problèmes du Neuhof. Les manifestants étaient accompagnés pendant leur marche et leur voyage en tram de la SACSOMOBILE, un camping-car aménagé qui est un des outils de travail de l’équipe permettant d’aller rencontrer là où elles sont les personnes qui hésitent à venir aux permanences.

A Rodolphe-Reuss, tout le monde a pris le tram avec les pancartes et la banderole jusqu’à la CUS où une prise de parole a eu lieu alors que neuf policiers gardaient le parvis. Personne pour les accueillir bien entendu…

Puis à pied, ils se sont rendus par la Krutenau devant l’ARS à la Cité Gaujot. Là aussi, les policiers veillaient au grain potentiel et se déplacaient en improvisant de porte en grille comme si les gens des quartiers allaient envahir les lieux.

Pour finir, le cortège coloré qui comptait entre autres un bon nombre de jeunes s’est rendu devant la préfecture.

Communiqué de la préfecture

http://www.bas-rhin.gouv.fr/content/download/11196/74289/file/CP+SACSO.pdf

Ce n’est qu’un début! On sent que d’autres secteurs vont se mettre en mouvement à mesure qu’ils découvriront le peu de cas que le gouvernement et les collectivités territoriales font des habitants de ce qu’ils nomment avec mépris “les quartiers”.

Pour sauver SACSO et tous les autres, c’est la politique d’austérité de Hollande-Valls qu’il faut bloquer!

P1310677

P1310680

P1310684

P1310690

P1310718

P1310720

P1310725

P1310728

P1310729

P1310735

P1310737

P1310739

P1310740

P1310743

P1310745

P1310748

P1310754

P1310755

P1310756

P1310787

P1310795

P1310796

P1310799

P1310802

P1310805

P1310806

P1310812

P1310815

P1310818

P1310825

P1310830

P1310832

P1310841

P1310842

P1310843

P1310852

P1310856

P1310859

P1310870

P1310872

P1310876

P1310879

P1310886

P1310894

P1310897

P1310901

P1310910

P1310912

P1310883

P1310914

P1310915

P1310917

P1310921

P1310923

P1310924

P1310929

P1310933

P1310940

P1310944

Similar posts

2 Commentaires

  1. Rech Rech
    12 mai 2014    

    que vive Sacso.. où sont passées les valeurs de gauche ..?..

  2. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    7 mai 2014    

    Merci à La Feuille de Chou pour sa vigilance .
    Les pouvoirs publics jettent en pâture les valeurs sociales et relationnelles non évaluables car ,par essence ,humaine.
    Elles préfèrent faire des appels d’offre et mettre en concurrence les associations qui représentent
    une valeur essentielle non “capitalistique” pour les contrôler et ,in fine , user les acteurs sociaux
    et générer de l’exclusion .
    Cela permettra de consacrer des budgets aux audits et aux politiques de la v(r)ille afin de justifier de la compétence des experts de salon et pas de terrain.
    kat onoma

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.