SENERVAL: LA CGT-CUS écrit à Robert Hermann, président de la Communauté Urbaine de Strasbourg

Senerval en grève_f2c_photo
La CGT CUS revient vers vous concernant le dossier “SENERVAL” sur lequel nous vous avions alerté alors que le conflit venait d’éclater.

A cette époque, vous aviez, semble-t-il, pris la dimension des problématiques posées et aviez, suite à notre intervention, écouté avec beaucoup d’attention les témoignages apportés par les salariés en grève.

Plus de 50 jours de grève après, la direction de ce groupe n’a toujours pas accepté de négociations sérieuses malgré l’existence de preuves accablantes pesant contre le fonctionnement chaotique et dangereux de l’installation.

Le fonctionnement de l’usine d’incinération d’ordures ménagères s’est dégradé depuis 2010. Depuis la reprise de la délégation de service public, accordée par la CUS, par la filiale “Sénerval “du groupe Séché environnement les incidents se sont multipliés pour atteindre un record de 90 en 2013.

La dénonciation de cette situation par les délégués du CHSCT, n’a suscité aucune prise en compte de la part de la direction de l’entreprise. Au lieu de répondre aux revendications des salariés, le groupe Séché environnement a organisé la rotation rapide des directions de sa filiale.

La détermination des salariés exprimée par la durée exceptionnelle de ce conflit a amené les élus de la CUS à créer une commission d’information et d’évaluation pour imposer la transparence du fonctionnement de l’usine. Le préfet alerté par la CGT a diligenté une inspection du site par ses services (DREAL). Les conclusions de celle-ci viennent de déboucher sur deux arrêtés préfectoraux exigeant des mesures contraignantes en matière de procédures du processus d’incinération et de contrôle des normes de fonctionnement.

Ces décisions traduisent la reconnaissance de fait des graves dysfonctionnements et du non-respect des règles environnementales précisées par les textes ministériels. Les éléments communiqués au préfet ont déclenché une saisie du Procureur de la République.

Pendant ce temps, la direction du groupe Séché environnement continue de faire la sourde oreille. Pendant l’arrêt de l’incinération des ordures, elle fait transporter les déchets à l’autre bout de la France pour les enfouir dans le département de la Mayenne. C’est du gâchis et de la pollution supplémentaire.

Le scandale a assez duré. La recherche de la rentabilité financière au détriment de la qualité environnementale, de la sécurité et de la santé ce n’est plus supportable.

La CGT CUS, solidaire des salariés de “SENERVAL” en lutte, vous demande d’intervenir au plus vite pour exiger de la direction du groupe Séché environnement en présence des pouvoirs publics, une rencontre avec les salariés accompagnés par la CGT .

Afin de pouvoir travailler dans de bonnes conditions, et d’assurer aux habitant de la CUS une qualité de l’air irréprochable, des travaux lourds pour transformer une usine aujourd’hui vétuste doivent être entrepris dans les plus brefs délais.

En connaissance du siège des responsabilités de ce douloureux dossier, l’employeur se doit à notre sens de verser les salaires aux agents grévistes depuis le premier jour de grève et cela jusqu’à la reprise de l’activité.

Nous vous remercions d’une prise de position rapide.
La CGT CUS, en considération de la délégation de service public accordée à SENERVAL par la collectivité, se sent pleinement investie dans ce conflit et tirera toutes les conclusions de la réponse qui sera faite par les élus politiques à cette demande.

Dans cette attente, veuillez agréer Monsieur le Président de la CUS, l’expression de nos salutations distinguées.
pour la CGT-CUS
Bertrand BLINDAUER

Similar posts
  • Concessions autoroutières bradées au ... Vendredi 18 septembre 2020, Vincent DELAHAYE, rapporteur, a présenté à la presse les conclusions de la commission d’enquête sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières, au Sénat (1). Engagé dans la lutte contre le contournement Ouest de Strasbourg, veuillez trouver la réaction du collectif GCO NON MERCI : Le GCO, cette autoroute [...]
  • 500 manifestants à Strasbourg et une ... 500 manifestants pour cette rentrée sociale de lutte avec CGT, Sud, CNT,FSU, etc et PCF, PCOF, NPA, Sans Papiers d’Alsace… Cortège tranquille animé par un pôle radical formé en chemin. Il a fallu que les policiers emmerdent quelques gilets jaunes à l’issue de la manifestation. Totalement injustifié! Comme si la nouvelle préfète déjà rétoquée 3 [...]
  • Rentrée des luttes en Alsace Gilets jaunes, Marche pour le climat, Vélorution contre la Start up Nation Israël, femmes contre les violences machistes, on avait le choix des bonnes causes ce samedi 10 septembre. Le 11 septembre anniversaire du putsch de Pinochet au Chili Colmar Statue de la liberté à Colmar   Intervention UJFP-Alsace Vidéo de Christan Bonardi Publiée par [...]
  • A propos de la prétendue “impor... Lu dans les DNA du 7 septembre 2020 Géopolitique municipale Le conseil municipal de Strasbourg a approuvé lundi dernier une motion à la suite de l’agression antisémite d’un graffeur dans un quartier de la ville. La finalisation de ce texte a donné lieu à un vif échange entre des représentants de la majorité municipale, dont [...]
  • Les sans-papiers d’Alsace LSPA [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.